06.02.2015 à 14:12

SuisseLa 2e plus grande réserve forestière est en Valais

L'Arpille-Vallée du Trient, grande de 1307 hectares, voit officiellement le jour ce vendredi.

Illustration, AFP

Avec 1307 hectares, l'Arpille-Vallée du Trient est la deuxième plus grande réserve forestière de Suisse. Elle a vu officiellement le jour vendredi 6 février, via la signature d'une convention d'une durée de 50 ans entre ses propriétaires et le gouvernement valaisan.

Cette convention fixe les règles d'utilisation de la surface forestière mise en réserve. Ainsi, sur 773 hectares, «les propriétaires renoncent à toute exploitation sylvicole afin de favoriser le développement naturel de la forêt», a indiqué l'Etat du Valais dans un communiqué.

Les 534 hectares restants feront l'objet d'interventions visant à valoriser les habitats de certains animaux et plantes ou à introduire des essences avec une valeur écologique particulière. Ces interventions seront menées sous la houlette du service valaisan des forêts et du paysage, précise le canton. Le montant total des subventions s'élève à 1,6 million de francs pour 50 ans.

Cette mise en réserve ne changera rien aux possibilités de randonnées, de chasse, de pêche ou de cueillette de champignons. Le canton souligne au contraire qu'elle favorisera «le développement du tourisme doux, notamment grâce à une valorisation didactique du lieu».

Treize propriétaires

La réserve de l'Arpille-Vallée du Trient s'étend de la plaine au sommet de l'Arpille, soit de 455 à 2085 mètres d'altitude. Elle comprend des sites d'importance nationale, comme les gorges du Trient, des haut-marais ou des biotopes de reproduction des batraciens.

Treize propriétaires se partagent la deuxième plus grande réserve forestière de Suisse après celle de Val Cama/Val Leggia dans les Grisons. Il s'agit des communes et bourgeoisies de Finhaut, Martigny, Martigny-Combe, Salvan, Trient, Vernayaz, le consortage de l'alpage de l'Arpille et la paroisse catholique de Martigny.

Avec l'Arpille-Vallée du Trient, le Valais recense plus de 3300 hectares de réserve forestière pour un territoire de 120'000 hectares. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) espère transformer 5% de la surface forestière suisse en réserve d'ici à 2010 et 10% en 2030.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!