Publié

TennisLa balade ambitieuse de Novak Djokovic

Le Serbe semble encore sur les rails à Wimbledon, qualifié mercredi pour le 3e tour en 90 minutes face au 111e mondial, signe d'une ambition intacte.

Son coup d'arrêt il y a un mois à Roland-Garros, sorti en demi-finale par Thiem à deux matches d'un quatrième Grand Chelem de suite, n'est vraiment plus qu'un lointain souvenir. Le Serbe, tête de série N.1 et tenant du titre à Londres, ne tolère d'ailleurs vraiment plus l'approximation en Grand Chelem, et son match face à l'Américain Denis Kudla (111e) n'a fait que renforcer cette impression d'investissement total en Majeur.

Et s'il voulait se régler sur herbe comme il l'avait dit avant le tournoi, on peut estimer que les réglages sont faits. Une victoire en une heure et demie, nette et sans bavure. «Je suis content de mon jeu. Il y a eu des moments ou j'aurais pu mieux faire. Mais j'ai délivré une performance solide. Mes ambitions sont élevées ici», a expliqué le Serbe, quadruple vainqueur à Londres. Il n'avait pas forcément besoin de le dire.

Wimbledon n'est pas le Queen's

Feliciano Lopez, récent vainqueur du Queen's, son 2e trophée sur herbe arraché à 37 ans, n'a pas réussi trouver la clé au All England Club. Face au Russe Karen Khachanov, il n'a pu que l'embêter un petit set avant de céder 4-6, 6-4, 7-5, 6-4.

Kevin Anderson, le finaliste sortant, est lui aussi à classer dans cette caste de serveurs redoutables sur gazon. Et malgré son manque de matches cette saison en raison d'une blessure au coude, le Sud-Africain tombeur de Roger Federer en quart de finale l'année dernière, semble retrouver ses marques. Il s'est qualifié sans trop de problème face au Serbe Janko Tipsarevic 6-4, 6-7 (5/7), 6-1, 6-4. Il retrouvera l'Argentin Guido Pella, plutôt spécialiste de la terre battue.

Le prodige canadien de 18 ans, Felix Auger-Aliassime, continue lui tranquillement sa découverte de l'herbe, alors qu'il n'avait jusqu'ici jamais joué en professionnel sur cette surface. Face à Corentin Moutet (84e), qui est toutefois parvenu à lui prendre un set, il a parfaitement géré son match, calmant les velléités du Français 6-3, 4-6, 6-4, 6-2. Passé en cinq mois de la 108e à la 21e place à l'ATP, il apprend décidément très vite, et la perspective d'un 8e de finale face à Djokovic se dessine de plus en plus.

Pliskova et Halep sans souci

Dans le tableau féminin, la Tchèque Karolina Pliskova n'a pas eu besoin de puiser loin dans ses ressources, facile lauréate de son match face à la Portoricaine Monica Puig 6-0, 6-4. L'herbe n'est pas forcément sa surface préférée, avec un 8e de finale l'année dernière, son meilleur résultat ici.

Le gazon n'est pas forcément non plus la tasse de thé de Simona Halep (7e mondiale). Mais après un premier tour laborieux, elle s'est sans doute rassurée en écartant sa compatriote Mihaela Buzarnescu 6-3, 4-6, 6-2.«C'est toujours dur sur gazon, mais c'était un match plus difficile que mon premier tour, donc c'est bien d'avoir gagné».

La sensation Cori Gauff continue

Après une victoire historique face à Venus Williams au premier tour, la jeune Américaine Cori «Coco» Gauff, 15 ans, s'est elle aussi qualifiée mercredi après sa victoire face à la Slovaque Magdalena Rybarikova, 6-3, 6-3.

La prodige américaine (313e), plus jeune joueuse à intégrer le tableau principal à Wimbledon, à 15 ans et 3 mois, affrontera au prochain tour la Slovène Polona Hercog (60e).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!