Football: La balade du dimanche des Spurs
Publié

FootballLa balade du dimanche des Spurs

Tottenham est allé corriger Everton 2-6 à Goodison Park en clôture de la 18e journée de Premier League. Toutes ses stars ont participé à la fête de tirs.

Son et Kane peuvent rigoler de leur bon tour joué à Everton

Son et Kane peuvent rigoler de leur bon tour joué à Everton

Keystone

L'hiver s'annonce plein d'espoir pour Tottenham: les Spurs, probants vainqueurs dimanche chez Everton (6-2) grâce à un festival de leur quatuor offensif, se sont rapprochés de la deuxième place de Premier League occupée par Manchester City, à l'issue de la 18e journée.

Une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, une victoire chez le rival Arsenal en Coupe de la Ligue mercredi (2-0), et désormais une deuxième place distante de deux points seulement en championnat: décembre est doux pour les Londoniens de Mauricio Pochettino.

Même Harry Kane, un peu en dedans ces dernières semaines, s'est rassuré avant la très chargée période de Noël, avec un doublé qui permet à Tottenham de totaliser 42 points, contre 48 au leader Liverpool et 44 au tenant du titre City, battu chez lui par Crystal Palace (3-2) samedi.

Surtout, le podium semble bien sécurisé, car Chelsea, dominé à Leicester la veille, est relégué à cinq points à la quatrième place.

Et le calendrier n'est pas pour déplaire aux supporters, avec trois adversaires de seconde zone à affronter pendant les fêtes (Bournemouth, Wolverhampton, Cardiff), avant un choc contre Chelsea le 8 janvier qui pourrait déjà permettre aux Spurs d'avoir leur billet presque assuré pour la prochaine Ligue des champions.

Les rumeurs concernant l'entraîneur Pochettino, que certains médias anglais annoncent du côté de Manchester United cet été pour succéder durablement à José Mourinho, n'ont en tout cas pas semblé inquiéter les joueurs londoniens dimanche.

Le quatuor magique Son-Alli-Eriksen-Kane a encore tourné à plein régime, avec un doublé chacun pour le Coréen et Kane, et un but pour les deux autres.

Pour Everton, cela fait désormais un mois sans victoire en Premier League (deux nuls, trois défaites). Et une décevante 11e place au classement.

(AFP)

Votre opinion