Actualisé 28.11.2019 à 08:17

La baleine bleue a un rythme cardiaque hallucinant

Océans

Pour la première fois, des scientifiques ont pris le pouls du plus grand animal au monde. Ils ont eu une sacrée surprise.

par
lematin.ch
Le cœur d'une baleine peut peser 180 kilos et atteindre la taille d'une voiturette de golf.

Le cœur d'une baleine peut peser 180 kilos et atteindre la taille d'une voiturette de golf.

iStock

Pour connaître le rythme cardiaque d'une baleine bleue, il suffit de prendre son pouls. Plus facile à dire qu'à faire et les scientifiques de l'Université de Stanford, en Californie, n'étaient pas du tout sûrs d'y parvenir lorsqu'ils ont tenté le coup. Leur idée était de coller un capteur muni d'électrodes sur le dos de l'un de ces cétacés. Grâce à une longue perche, ils ont pourtant réussi à leur première tentative, depuis leur bateau à moteur, à fixer cet appareil muni de quatre ventouses sur un mâle dans la baie de Monterey.

Plongée à 184 mètres

Le dispositif est resté en place huit heures et demie, raconte le site LiveScience et a parfaitement fonctionné. Les biologistes ont donc pu mesurer le rythme cardiaque de l'animal dont la plongée la plus longue a duré 16,5 minutes, atteignant une profondeur de 184 mètres. Et le colosse n'a jamais passé plus de 4 minutes en surface pour remplir ses poumons.

La vidéo de l'expérience menée sur une baleine dans la baie de Monterey. Vidéo: YouTube/Université de Stanford

Les chercheurs se doutaient bien que, comme pour tout mammifère en plongée, le cœur de la baleine allait ralentir en profondeur. Sous l'eau, la distribution de l'oxygène dans le corps change, le cœur et le cerveau en recevant plus, tandis que la peau, les muscles et d'autres organes en absorbent moins. Cela permet de rester en apnée plus longtemps.

Mais les résultats mesurés ce jour-là ont totalement stupéfait les chercheurs. Le cœur du mâle battait en moyenne entre 25 et 37 pulsations par minute lorsqu'il se réoxygénait. Ce qui était légèrement supérieur aux prévisions, selon les conclusions de l'étude publiée le 25 novembre dans le journal «PNAS». Mais dans les profondeurs, ce rythme a chuté à une moyenne de 4 à 8 battements par minute, avec un minimum à... 2 battements! C'est 30 à 50% plus lentement que ce que les chercheurs imaginaient.

Le plus gros cœur possible

En fait, lors de ce très faible rythme cardiaque, l'aorte de la baleine bleue se contracte, ralentissant considérablement la circulation du sang oxygéné dans le corps. Mais ces résultats laissent également penser aux scientifiques que cela pourrait expliquer pourquoi aucun animal ne peut être plus grand que la baleine bleue. Pouvant atteindre 30 mètres de long, ce cétacé à un cœur (dont l'un a été pesé à 180 kg) qui battrait ainsi au maximum de ses capacités. Un animal encore plus grand devrait avoir un cœur battant plus vite que cela, ce qui, pour ces biologistes, semble impossible suivant les connaissances actuelles.

Les responsables de cette étude veulent améliorer leur appareil de mesure, afin de pouvoir notamment déterminer quelles activités ont une influence sur le rythme cardiaque des baleines bleues. Ils comptent également l'essayer sur d'autres espèces de cétacés, comme la baleine à bosse.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!