Actualisé

Reportage 4/6«La banque de céréales pour changer la vie du village»

A l’occasion des 30 ans de Nouvelle Planète, huit personnalités romandes participent à un projet humanitaire. «Le Matin» relate chaque jour une tranche de vie de ces vacanciers engagés.

par
Magali Di Marco

Cet après-midi, nous nous déplaçons à Talakh, un des villages voisins, avec le moyen de transport local: une charrette en bois, tirée par un cheval. Nous sommes accueillis - ici nous mesurons chaque jour la portée du mot accueillir - par les tams-tams et les danses des 93 femmes du groupement de la banque de céréales. Nous devons y participer, bien entendu, et cela les fait beaucoup rire (on se demande pourquoi)! Puis, l’adjoint du maire et la présidente du groupement des femmes de Talakh nous expliquent en quoi la banque à changé la vie des villageois.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!