Bourse: La banque First Hawaiian fait son entrée à Wall Street
Actualisé

BourseLa banque First Hawaiian fait son entrée à Wall Street

L'établissement américain, filiale de la française BNP Paribas, fera jeudi son entrée à Wall Street au prix d'introduction de 23 dollars.

Image prétexte.

Image prétexte.

Keystone

La banque américaine First Hawaiian, filiale de la française BNP Paribas, va faire son entrée jeudi à la Bourse de New York avec un prix d'introduction de 23 dollars, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué.

Avec ce prix, situé tout en haut de la fourchette prévue, l'entrée en Bourse permet à BNP Paribas de lever 485 millions de dollars (472 millions de francs) et donne à l'ensemble de l'entreprise une valorisation de 3,2 milliards de dollars (3,1 milliards de francs).

Les recettes de l'opération pourraient même atteindre jusqu'à 558 millions (543 millions de francs) en cas d'exercice d'une option de surallocation portant sur un peu plus de 3 millions d'actions supplémentaires.

83 à 85 % du capital

La totalité des titres sont apportés par une filiale de BNP Paribas, qui devrait conserver 84,9% du capital après l'entrée en Bourse, d'après le projet transmis au gendarme boursier américain (SEC). Cette participation tombera à 82,6% si l'option de surallocation est exercée en intégralité.

La banque française a indiqué vouloir utiliser les recettes de l'opération pour renforcer ses fonds propres. Pour remplir les exigences réglementaires, elle doit en effet atteindre un ratio de fonds propres «durs» de 11,5% en 2019 (contre 11,1% à la fin juin).

First Hawaiian (ex-BancWest) était passée sous le contrôle total de BNP Paribas en 2001.

Basée à Honolulu, c'est l'une des plus vieilles et plus grosses institutions financières de Hawai, avec 19,1 milliards de dollars d'actifs et 16,1 milliards de dollars de dépôts à la fin mars 2016, selon les documents transmis à la SEC. Elle sera cotée sur la plateforme électronique Nasdaq, sous le symbole «FHB».

(AFP)

Votre opinion