Publié

EbolaLa BBC récompensée pour ses infos sur WhatsApp

La BBC a remporté le prestigieux prix du journalisme en ligne de Online News pour avoir utilisé WhatsApp afin de diffuser des infos sur Ebola dans les régions frappées par l'épidémie.

La BBC a mis des infos importantes concernant l'épidémie Ebola sur la plateforme WhatsApp.

La BBC a mis des infos importantes concernant l'épidémie Ebola sur la plateforme WhatsApp.

Keystone

La BBC a utilisé une nouvelle plateforme pour diffuser, en anglais et en français, dans un format accessible à tous ses lecteurs où qu'ils se trouvent, des informations vitales sur la maladie, notamment comment savoir comment le virus Ebola s'est transmis et où trouver de l'aide.

«C'est un grand honneur», a déclaré le rédacteur en chef du service en ligne de la BBC, Steve Herrmann. «C'est un honneur plus grand encore d'avoir contribué à un service qui a pu sauver des vies».

En mettant au point cette application, la BBC avait préféré l'infographie, le texte et les clips audio pour faire passer les messages, évitant les clips vidéo trop lourds pour l'utilisateur.

Prix James Foley

Online News est la plus importante organisation mondiale de médias en ligne en nombre de membres. Depuis 2000, ses prix récompensent un travail unique de journalisme en ligne utilisant de nouveaux outils pour diffuser textes, infographies, vidéos et photos en continu.

Pour la première fois, l'association a a décerné un prix James Foley, en hommage au journaliste indépendant décapité par le groupe Etat islamique. Ce prix est revenu au photographe basé à Chicago (Etats-Unis), Cengiz Yar, pour son travail dans les zones de conflit, en particulier en Syrie.

«... Plus qu'un travail, une vocation...»

«La guerre en Syrie et la lutte du peuple syrien, c'est ce pourquoi James a donné sa vie», a déclaré Yar. «Ce prix nous rappelle que nous avons l'obligation de laisser un monde meilleur que celui que nous avons trouvé. Etre le messager, être celui auquel les gens font confiance pour raconter leur histoire, c'est plus qu'un travail, c'est une vocation».

La toute jeune startup Reported.ly, associée à First Look Media, a quant à elle été récompensée pour sa couverture de l'attaque contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo par deux djihadistes qui avait coûté la vie à 12 personnes, deux jours seulement après le lancement de ce service en ligne.

Dans d'autres catégories, The Baltimore Sun a été récompensé pour sa couverture du meurtre par la police de Freddie Gray et des affrontements qui ont suivis.

Le Washington Post a reçu un prix pour l'ensemble de son travail en ligne et le journal canadien The Globe and Mail pour sa couverture de la fusillade contre Parliament Hill.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!