Actualisé 13.11.2014 à 10:48

BilanLa BCV affiche des résultats en croissance

Le groupe Banque cantonale vaudoise (BCV) a affiché des résultats en croissance sur neuf mois.

Le bénéfice brut de la BCV est en hausse

Le bénéfice brut de la BCV est en hausse

Keystone

Le bénéfice brut de la Banque cantonale vaudoise (BCV) a progressé de 1% à 356 millions de francs, contre 351 millions sur la même période de l'an dernier.

Les revenus cumulés du groupe pour les trois premiers trimestres de 2014 s'inscrivent à 746 millions de francs, «soit au même niveau qu'à cette période en 2013», écrit ce jeudi 13 novembre la banque dans un communiqué. Le groupe BCV dit s'attendre «à une marche des affaires sur l'année s'inscrivant dans la continuité des neuf premiers mois».

Du côté des rentrées, les revenus des opérations d'intérêts affichent un gain de 1% à 379 millions de francs dans un environnement persistant de taux bas. Les commissions sont stables, à 259 millions.

Le résultat des opérations de négoce se monte pour sa part à 79 millions de francs, un niveau toujours élevé bien qu'il soit en diminution de 6% en raison d'une baisse de la volatilité sur le marché des devises, précise la banque. Les autres résultats ordinaires progressent de 14%, à 30 millions.

Recul des charges

De leur côté, les charges baissent globalement de 1%, à 390 millions de francs. Les charges de personnel se portent à 253 millions, en hausse de 1% sous l'effet de l'intégration de 80 spécialistes en informatique au 1er juillet 2013. Les autres charges d'exploitation reculent de 4%, à 137 millions. Ces chiffres expliquent la légère progression du bénéfice brut de la banque.

Le total du bilan progresse de 4% à 41,9 milliards de francs. Le volume d'affaires hypothécaires augmente de 2% à 23,8 milliards. L'épargne et les placements de la clientèle s'inscrivent en progression de 311 millions ( 2%) à 13,1 milliards.

La masse sous gestion augmente de 4% à 86,8 milliards. La banque poursuit le délestage de ses fonds offshore: les apports de nouveaux fonds domestiques s'élèvent à 582 millions, alors que les retraits de fonds offshore atteignent 821 millions. Résultat: le retrait net de fonds s'inscrit à 239 millions de francs.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!