06.11.2012 à 17:26

«La BCV supprime mon compte»

Délirant

Mary-Ellen est Suissesse et Américaine. A cause des accords avec les Etats-Unis, la retraitée qui ne reçoit que l’AVS et l’AI sur son compte, doit le fermer d’ici à fin décembre.

par
Victor Fingal
Mary-Ellen refuse de fermer son compte comme l’exige la Banque Cantonale Vaudoise.

Mary-Ellen refuse de fermer son compte comme l’exige la Banque Cantonale Vaudoise.

DR

Kafkaïen! Mary-Ellen, 65 ans, une universitaire américano-suisse qui vit à Tbilissi, en Géorgie, doit résilier son compte à la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) d’ici à la fin de l’année. La raison invoquée? L’entrée en vigueur en 2013 du FATCA, le Foreign Account Tax Compliance Act, cet accord entre la Suisse et les Etats-Unis destiné à empêcher les citoyens américains à frauder le fisc. «Je suis Suisse et Américaine, mais je n’ai jamais gagné un centime aux Etats-Unis. La plupart de ma vie je l’ai passée en Suisse et si je vis actuellement en Géorgie, c’est dans le cadre de mes activités universitaires relatives au développement.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!