Publié

FootballLa Belgique qualifiée pour le Mondial-2014 au Brésil

PARIS, 11 oct 2013 (AFP) - La Belgique s'est qualifiée vendredi pour le Mondial-2014 au Brésil (12 juin-13 juillet) en s'imposant en Croatie, 2 à 1.

La Belgique est le troisième pays de la zone Europe à se qualifier, après les Pays-Bas et l'Italie. La dernière participation des "Diables Rouges" à un Mondial remonte à l'édition 2002 en Corée du Sud et au Japon (8e de finale). La Belgique, entraînée par Marc Wilmots, est le 11e pays qualifié, en comptant le Brésil, pays-hôte, auquel il faut donc ajouter l'Argentine, le Japon, l'Australie, l'Iran, la Corée du Sud, les Etats-Unis, le Costa Rica, les Pays-Bas et l'Italie. Au total, 32 pays seront qualifiés à l'issue des différents barrages les 19 (zone Europe) et 20 novembre (barrages intercontinentaux). Les Belges, assurés de terminer premiers de poule, sont invaincus (8 victoires, 1 nul) dans le groupe A qui, outre la Croatie, compte aussi la Serbie, l'Ecosse, le Pays de Galles (de Gareth Bale, d'ores et déjà éliminé) et la Macédoine. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, la Fifa a annoncé que son classement du 17 octobre servirait de base pour établir le groupe des huit têtes de série pour le tirage au sort de la phase finale le 6 décembre. Or, avant les matches de vendredi, la Belgique d'Eden Hazard était 6e et a donc de fortes chances d'être tête de série au Brésil. Vendredi, il ne fallait qu'un nul pour que les Belges valident leur billet pour la terre du football roi. L'histoire retiendra que Romelu Lukaku, 20 ans, a inscrit un doublé à Zagreb pour que la fête belge soit totale. Les supporteurs belges présents en Croatie ont sorti les drapeaux brésiliens au coup de sifflet final pour célébrer la qualification. Des dizaines de milliers de Belges avaient envahi vendredi les places, cafés et salles de sport du royaume pour encourager les "Diables Rouges", avant le début du match. La nuit promettait donc d'être folle en Belgique après la qualification. Pour rappel, dans la zone Europe, les 9 vainqueurs des groupes sont qualifiés pour la phase finale au Brésil. Les 8 meilleurs deuxièmes joueront des barrages aller-retour (15 et 19 novembre), les 4 vainqueurs rejoignant la phase finale. Sur les 53 fédérations européennes engagées dans les qualifications (Gilbraltar, 54e, n'a été admis dans l'UEFA qu'au printemps dernier), 13 seulement iront au Mondial au Brésil. pgr-bnl/sk

(AFP)

Ton opinion