La Belgique renonce au genre sur sa carte d’identité
Publié

RévolutionLa Belgique renonce au genre sur sa carte d’identité

L’indication masculin ou féminin va disparaître du document officiel, permettant aux non-binaires de s’enregistrer.

par
Michel Pralong
Le F pour féminin et le M pour masculin n’apparaîtront plus sur la carte d’identité des Belges.

Le F pour féminin et le M pour masculin n’apparaîtront plus sur la carte d’identité des Belges.

Diplomatie Belge

La Belgique a fait le pas et va renoncer à indiquer le genre de la personne sur sa carte d’identité. Une mesure qui devrait entrer en vigueur rapidement, sans doute dès l’année prochaine.

Selon la RTBF, cette décision fait suite à un jugement de 2019 la Cour constitutionnelle fédérale, qui estimait lacunaire le maintien de catégories binaires, homme ou femme, pour l’enregistrement du sexe dans l’acte de naissance.

L’une des options possibles était donc de rajouter une lettre, «X», pour décrire un autre genre. Cela aurait ainsi permis à un non-binaire de s’enregistrer ainsi sur la carte d’identité, par exemple. Mais le gouvernement belge a fini par abandonner carrément toute référence au genre sur ce document. Une mention qui n’était d’ailleurs pas si ancienne puisqu’elle date de 2003.

Un projet de loi va être déposé en ce sens et les Affaires intérieures doivent encore se pencher sur des aspects techniques, notamment sur l’impact de cette suppression sur les voyages et la distribution de cette nouvelle carte. Mais dès que cela sera réglé, les autorités souhaitent une mise en œuvre rapide.

Le genre en revanche ne disparaîtra pas du registre national (l’état civil). Mais là, il est modifiable en cas de changement.

Votre opinion

9 commentaires