18.11.2020 à 16:28

StreamingLa «Beyoncé du piano» ce mercredi dans votre salon

La Franco-Géorgienne Khatia Buniatishvili jouera ce soir en huis clos au Victoria Hall de Genève. Un concert à retrouver en live sur Play RTS et Espace 2.

par
L. F.
Khatia Buniatishvili, assume son image sexy qui tranche avec le monde de la musique classique.

Khatia Buniatishvili, assume son image sexy qui tranche avec le monde de la musique classique.

AFP

Ses fans louent sa virtuosité, ses détracteurs lui reprochent une interprétation trop libre et émotive des œuvres. Khatia Buniatishvili, elle, assume son style et son image sexy qui tranche avec le monde de la musique classique. Quitte à être surnommée la «Beyoncé du piano».

Géorgienne naturalisée française, elle commence à jouer à l’âge de 3 ans avec sa mère. Et aujourd’hui, à 33 ans, elle ne fait pas de distinction entre le «Requiem» de Mozart ou «Deborah’s Theme» d’Ennio Morricone (de la bande originale du film «Once Upon in America»).

Tchaïkovski et Brahms

C’est une artiste libre, engagée dans des causes humanitaires et bien sûr talentueuse qui se produira ce mercredi 18 novembre à 20 h au Victoria Hall, à Genève. Un concert donné à huis clos mais qui sera retransmis en streaming live sur Play RTS et le site d’Espace 2.

Accompagnée par l’Orchestre de la Suisse romande dirigé par le chef d’orchestre austro-hongrois Christoph Koncz, Khatia Buniatishvili mettra à l’honneur le répertoire russe et allemand avec le «Concerto pour piano et orchestre N° 1» de Tchaïkovski et la «Symphonie N° 2» de Brahms.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
11 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Mdr

19.11.2020 à 23:30

Que des commentaires d'obséder. .

Mayo Nèze

19.11.2020 à 15:48

Philippe Bouvard aurait dit que cette femme a autant de poitrine que de talent..!

BUCO

19.11.2020 à 12:30

Une belle femme aux formes ENFIN plantureuses... et c'est cela qui demeure déterminant