Publié

LibérationLa Birmanie amnistie plus de 13'000 détenus

L'amnistie présidentielle décrétée le 2 janvier en Birmanie a conduit à la libération d'un total de 13'274 détenus, rapporte lundi le journal New Light of Myanmar.

Plusieurs centaines de prisonniers retenus pour leurs convictions politiques ont déjà recouvré la liberté en Birmanie.

Plusieurs centaines de prisonniers retenus pour leurs convictions politiques ont déjà recouvré la liberté en Birmanie.

Keystone

En amnistiant des milliers de prisonniers, le président Thein Sein a tenu la promesse qu'il avait faite lors d'une visite en Grande-Bretagne en juillet dernier qu'il n'y aurait plus de détenus politiques en Birmanie d'ici la fin de l'année 2013.

La semaine dernière, l'Association d'assistance aux prisonniers politiques de Birmanie, représentée au sein du comité mis en place par les autorités pour évaluer les cas des détenus politiques, indiquait que 230 prisonniers politiques pourraient être libérés dans ce cadre.

Plusieurs centaines de prisonniers retenus pour leurs convictions politiques ont déjà recouvré la liberté en Birmanie, où le mouvement de réforme, piloté par le président Thein Sein, a conduit l'Union européenne et les Etats-Unis à suspendre la plupart des sanctions imposées à Rangoun et à accentuer leur aide.

Thein Sein avait promis lors d'une visite en Grande-Bretagne en juillet dernier qu'il n'y aurait plus de détenus politiques en Birmanie d'ici la fin de l'année 2013.

(ats)

Ton opinion