Publié

WEF 2017La BNS continue de miser sur les taux négatifs

Le président du directoire de la banque centrale Thomas Jordan souligne que les taux d'intérêt en Europe risquent de rester durablement bas.

1 / 32
L'armée tire un bilan positif à l'issue du 47e Forum économique mondial (WEF) qui s'est achevé vendredi à Davos (GR). Aucun incident majeur ou accident sérieux n'est à déplorer. (Samedi 21 janvier 2017)

L'armée tire un bilan positif à l'issue du 47e Forum économique mondial (WEF) qui s'est achevé vendredi à Davos (GR). Aucun incident majeur ou accident sérieux n'est à déplorer. (Samedi 21 janvier 2017)

Keystone
Ueli Maurer est resté quatre jours dans la station grisonne à l'occasion du forum économique. (Vendredi 20 janvier 2017)

Ueli Maurer est resté quatre jours dans la station grisonne à l'occasion du forum économique. (Vendredi 20 janvier 2017)

Keystone
George Soros s'est lâché contre Donald Trump lors du Forum de Davos. (Jeudi 19 janvier 2017 - Image d'archive)

George Soros s'est lâché contre Donald Trump lors du Forum de Davos. (Jeudi 19 janvier 2017 - Image d'archive)

AFP

La Banque nationale suisse (BNS) continue de miser sur les taux d'intérêt négatifs, au vu du bas niveau des taux pratiqués en Europe. «Aux Etats-Unis, la politique monétaire commence lentement à se normaliser, les taux remontent», a commenté jeudi en marge du Forum économique mondial (WEF) de Davos le président Thomas Jordan, sur les ondes de la chaîne alémanique SRF.

Le tableau est tout autre en Europe, où les taux d'intérêt risquent de rester durablement bas. «Et c'est ce qui est déterminant pour nous. Aussi allons-nous devoir continuer de miser sur les taux négatifs en Suisse», a affirmé le banquier central. Si l'on venait à dévier de cette politique de manière unilatérale, on assisterait à une détérioration généralisée de l'économie helvétique, a prévenu le patron de la BNS.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!