États-Unis: La bombe festive d’un futur père lui a été fatale
Publié

États-UnisLa bombe festive d’un futur père lui a été fatale

L’homme était en train de concevoir un dispositif qui, en explosant, révèle le sexe du nouveau-né.

Un bombe à fumée artisanale fabriquée pour une «gender reveal party» aux Etats-Unis. 

Un bombe à fumée artisanale fabriquée pour une «gender reveal party» aux Etats-Unis.

YouTube/DR

Un futur papa, âgé de 28 ans, a été tué dimanche dernier par l’explosion d’un dispositif, du type bombe à confettis ou à fumée, qu’il bricolait pour révéler de manière festive le sexe de son bébé à venir, rapporte CNN sur la base de sources policières.

Christopher Pekny résidait à Liberty dans l’État de New York. Son cadet, Pekny, âgé de 27 ans, a été sérieusement blessé et a dû être hospitalisé. Ce type d’engin dont certains modèles expulsent le plus souvent de la fumée rose, si le bébé est une fille et bleue s’il s’agit est un garçon, fait fureur aux États-Unis.

Après un accident similaire, la blogueuse Jenny Karvunidis, créditée pour avoir conceptualisé les «Gender reveal parties» – cérémonies au cœur desquelles ce type de bombe est employé – et d’avoir largement contribué à leur popularité, avait écrit sur sa page Facebook: «Cessez ces pratiques stupides. Pour l’amour de Dieu, arrêtez de mettre le feu à des explosifs pour révéler à tout le monde que votre enfant est doté d’un pénis. Cela n’intéresse que vous».

(JChC)

Votre opinion