Publié

RecherchesLa bordure de trottoir idéale testée à Zurich

Cette première suisse, sous forme de «laboratoire», doit permettre de déterminer quelle est la forme idéale convenant aussi bien aux cyclistes, aux mal-voyants ou aux personnes en chaises roulantes.

Le test mis en place doit permettre d'optimiser les normes pour toutes les catégories d'usagers.

Le test mis en place doit permettre d'optimiser les normes pour toutes les catégories d'usagers.

Keystone

Un «laboratoire de bordures de trottoir» a été mis en place dans une rue de Zurich. Alors que les mal-voyants ont besoin d'un rebord palpable afin de pouvoir s'orienter avec une canne, un tel rebord représente un obstacle pour les personnes se déplaçant sur roues, fait remarquer mardi la ville de Zurich. Le test mis en place doit permettre d'optimiser les normes pour toutes les catégories d'usagers.

Quatorze variantes sont soumises aux testeurs jusqu'en mars 2013: elles vont des pavés à angle droit d'une hauteur de quelques centimètres, aux pavés inclinés, en passant par des plaques en différentes inclinaisons.

Les essais sont organisés par le Centre suisse pour la construction adaptée aux handicapés et Pro Velo Suisse. Le grand public peut lui aussi y participer et donner son avis.

Le financement est assuré par l'Office fédéral des routes (OFROU), le Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées et l'Office des ponts et chaussées de la ville de Zurich.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!