10.11.2016 à 06:45

TraditionLa bouchoyade a perdu son sang

La protection des animaux prime sur la défense du patrimoine: tuer un cochon à l’ancienne et en public, ce n’est plus un must à la Saint-Martin.

par
Vincent Donzé
Le cochon mis à mort en public, c’est fini de Grandfontaine (photo) au Boéchet.

Le cochon mis à mort en public, c’est fini de Grandfontaine (photo) au Boéchet.

PHILIPPE MAEDER

C’est une tradition qui meurt pour que vive l’éthique: tuer des cochons à l’ancienne et en public avant la Saint-Martin n’est plus du goût des autorités jurassiennes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!