Actualisé

Carnet noirLa Boule de Fort Boyard est mort

Yves Marchesseau, plus connu sous le nom de «La Boule», est décédé dans la nuit de dimanche à lundi des suites d'un cancer. Il avait 62 ans.

La boule avait commencé sa carrière grâce à cette radio après avoir été vendeur de boule de pétanque, d'où son surnom...

La boule avait commencé sa carrière grâce à cette radio après avoir été vendeur de boule de pétanque, d'où son surnom...

Yves Marchesseau, âgé de 62 ans, est décédé à l'hôpital de Saintes (Charente-Maritime), a indiqué sa fille Stéphanie à France Bleu la Rochelle, soulignant à quel point l'émission télévisée avait procuré à son père "une revanche sur la vie" et "20 ans de bonheur".

Le "geôlier" avait arrêté Fort Boyard l'an dernier en raison de sa maladie, révélant peu après dans quelques interviews qu'il était atteint d'un cancer de l'oesophage, mais qu'il espérait revenir pour la saison 2015 de l'émission.

Sa fille a raconté comment son père avait démarré sa carrière télévisée, en répondant à une annonce à la radio, sur la recherche d'un "homme gros" pour le jeu Fort Boyard créé en 1990, et tourné sur la fortification du même nom, située dans le pertuis d'Antioche au large de La Rochelle.

"Mon père était chauve quand il était petit, un problème de naissance, suite à une maladie. Il en a beaucoup souffert, les enfants le battaient, il était très malheureux", a expliqué sa fille.

"Il a dit que Fort Boyard était une revanche sur la vie car le fait d'être gros et chauve lui a permis d'avoir ce rôle et lui a donné plus de 20 ans de bonheur", a-t-elle précisé.

Hommages

Depuis ce matin, de nombreux internautes ont fait part de leur tristesse via Twitter - à l'image du cuistot du Fort Willy Rovelli ou de l'animateur Olivier Minne.

Patrice Laffont, lui aussi s'est dit "très triste" du décès de La Boule. L'animateur de 74 ans, qui a longtemps travaillé avec le geôlier de Fort Boyard, lui a rendu hommage en relevant: "Avec La Boule, la pétanque nous réunissait. On partageait la même passion pour cette activité. Très vite, nous avons organisé des tournois durant les tournages de l'émission. Nous avions même réussi à entraîner les membres de l'équipe qui n'aimaient pas la pétanque". En outre, Patrice Laffont se souvient d'un personnage "très râleur", "un mélange de bonhomie et de ronchonnage". "Nous avions de très bonne relations. Je ne pensais pas qu'il était mal à ce point", conclut

(AFP)

Votre opinion