Zurich: La Bourse suisse débute la semaine en légère hausse
Publié

ZurichLa Bourse suisse débute la semaine en légère hausse

Le SMI s'est élevé de 0,61%, lundi, à l'issue d'une séance très calme, marquée par des marchés américains fermés pour cause de jour férié.

Keystone

Après avoir terminé dans le rouge vendredi, la Bourse suisse s'est reprise lundi. L'indice réunissant les valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a gagné 0,61%, terminant à 8705,53 points.

En nette progression en début de séance, sur reprise technique selon les courtiers, le SMI a vu ses gains s'effriter par la suite, à cause notamment des craintes persistantes liées à la croissance en Chine. Comme les marchés américains étaient fermés lundi pour cause de «Labour Day», la séance a été relativement calme et les investisseurs ont hésité à s'exposer trop.

Le front des nouvelles d'entreprises est resté peu animé. Novartis a gagné 1,1% et Nestlé 0,9%, Roche se contenant d'un gain de 0,4%. LafargeHolcim a regagné 1,5%, après avoir été nettement sous pression récemment. Actelion et Swisscom ont progressé respectivement de 0,8% et 0,7%.

Léger gain pour les banques

Au plan du secteur bancaire, Credit Suisse a gagné 0,9% et Julius Baer a pris 0,6% et UBS 0,1%.

Pour ABB ( 0,2% à 17,97 francs), Kepler Cheuvreux a relevé la recommandation ABB à «buy» de «hold», mais abaissé l'objectif de cours à 21,50 francs. La firme organise par ailleurs son «Capital Markets Day» mercredi à Londres. Cela pourrait fournir des impulsions pour l'action.

Transocean (-0,2%) a fini dans le rouge, tout comme Aryzta (-1,4%), Adecco (-0,6%), Galenica (-0,4%) et Kühne Nagel (-0,4%). Ces entreprises n'ont pas fait l'objet d'une information spécifique.

Meyer Burger en nette hausse

Sur le marché élargi, Meyer Burger (+2%) a retenu l'attention. Dans une interview parue dans la presse du dimanche, le chef du groupe, Peter Pauli, a indiqué ne pas exclure un retour à la rentabilité nette dès l'année prochaine. Les livraisons de nouvelles installations ainsi que les ventes devraient décoller au deuxième semestre. L'action avait perdu plus de 3% vendredi.

Les gros perdants du jour sont Evolva (-8,3%), Starrag (-4,5%) et Emmi (-3,9%). Sans oublier Kuoni (-3,5%).

(ats)

Votre opinion