Hockey sur glace: La brute donne un nouveau coup de salaud

Publié

Hockey sur glaceLa brute donne un nouveau coup de salaud

Tom Wilson a récidivé, un but et une passe pour Hischier, un goal fantastique en prolongation, deux arrêts de classe, Gritty est habile: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre

1. Le récidiviste a récidivé

Certifié «brute épaisse» par le Préfet de la discipline et sa cour, Tom Wilson (24 ans) est un dangereux récidiviste. L'attaquant ontarien des Capitals de Washington a déjà été suspendu à quatre reprises et a accumulé un total de 105 parties de pénitence. Plus tôt dans l'année, il avait été condamné à une pause forcée de 20 matches (réduite à 14 en deuxième instance) pour avoir asséné un coup à la tête d'Oskar Sundqvist, des Blues de Saint-Louis.

La nuit dernière, moins de trois semaines après être revenu au jeu, Tom Wilson a distribué un nouveau coup à la tête d'un adversaire, en l'occurrence Brett Seney (Devils du New Jersey), qui n'était plus en possession de la rondelle.

Exclu de la rencontre remportée 6-3 par des Capitals, qui ont aligné un septième succès, Wilson s'expose à une nouvelle suspension conséquente. C'est en tout cas l'avis de l'ancien arbitre Stéphane Auger, qui est consultant pour la chaîne de télévision «TVA Sports» et qui est également impliqué dans le processus relatif aux sanctions de la National League.

Extraits. «Wilson arrivait à toute vitesse et aurait pu facilement éviter le contact.» «Wilson est un bon joueur, mais il est aussi un prédateur. Les Matt Cooke et Raffi Torres ont été chassés de la ligue parce qu'ils ont été incapables de s'ajuster. Le temps presse pour Wilson!» «(...) je suis d'avis qu'une suspension sévère s'impose de nouveau... en espérant que ce sera la dernière!»

2. Un but et une mention d'aide pour Hischier

Au moins trois Suisses ont été témoins de l'attitude de Tom Wilson.

Son coéquipier Jonas Siegenthaler, qui a été rayé de l'alignement par l'entraîneur Todd Reirden. Le défenseur zurichois des Devils Mirco Müller, qui a patiné durant 15'04 et poinçonné une carte de +1. Et le joueur de centre valaisan Nico Hischier, qui a été le plus entreprenant des Diablotins. Sa production en est la plus éloquente des illustrations: l'ex de Viège et de Berne a ajouté un assist et un but à sa fiche saisonnière.

Hischier présente désormais une statistique personnelle de 15 points, dont cinq réalisations, en 20 sorties. Mais cela ne lui a pas rendu son sourire pour autant.

Il est vrai que les Devils connaissent une saison atroce. Ils ne pointent qu'au 28e rang (sur 31) du classement général de la Ligue avec une collecte de 22 points en 24 parties.

3. Le but de la nuit

On aurait pu le décerner à Alex Ovechkin, des Capitals, qui a inscrit le goal de la sécurité (5-3) contre les Devils dans un filet désert. Et qui s'est installé au 15e rang des meilleurs buteurs de l'Histoire de la Ligue (626).

Ou à son coéquipier suédois Niklas Backström, qui a complété un tour du chapeau.

Mais, sans manquer de respect à ces deux grands champions, la réalisation de Colton Parayko, qui a permis aux Blues de Saint-Louis de disposer de l'Avalanche du Colorado dans la prolongation (3-2), est nettement plus spectaculaire.

4. Les arrêts de la nuit

Il y en a deux et ils appartiennent à Jake Allen, des Blues.

D'abord, celui-ci.

Ensuite, celui-là.

5. Trois points pour la mascotte

Gritty, la vilaine mascotte des Flyers de Philadelphie, n'est pas que méchante et provocatrice. Ainsi qu'elle l'a démontré lors d'un match de l'équipe masculine de basketball de l'Université Rutgers, elle est aussi habile. Ou chanceuse...

Ton opinion