Canton de Berne: La canicule affecte la centrale de Mühleberg

Actualisé

Canton de BerneLa canicule affecte la centrale de Mühleberg

La centrale nucléaire bernoise a dû légèrement réduire sa puissance en raison de la température inhabituellement élevée de l'Aar pour un mois de juin.

L'eau de l'Aar est utilisée pour refroidir la centrale nucléaire.

L'eau de l'Aar est utilisée pour refroidir la centrale nucléaire.

Keystone

Depuis jeudi matin, la puissance de la centrale nucléaire de Mühleberg a été réduite de 5% à cause de la canicule qui sévit en Suisse, a expliqué Sabrina Schellenberg, porte-parole à la société BKW Energie SA. La situation fait l'objet d'une analyse régulière et la production d'électricité est adaptée aux variations de la température de l'eau.

Au cours des derniers jours, la température de l'Aar a dépassé à plusieurs reprises les 20 degrés. En Ville de Berne l'eau a même atteint les 22 degrés mercredi, un seuil très inhabituel pour un mois de juin.

Si la moyenne quotidienne dépasse les 20,5 degrés, l'exploitant de Mühleberg doit réduire la puissance pour ne pas réchauffer encore davantage la rivière. L'eau est utilisée pour refroidir l'installation nucléaire.

Beznau maintient sa puissance

La centrale de Beznau, à Döttingen (AG) est aussi refroidie avec l'eau de l'Aar, mais elle n'a pour l'instant pas réduit sa puissance. Elle est dans l'obligation de le faire lorsque l'eau de refroidissement qui est rejetée dans l'Aar atteint 32 degrés.

«Nous suivons le développement de la situation et nous prendrons si nécessaire les mesures qui s'imposent», a déclaré à l'ats Antonio Sommavilla, porte-parole du groupe Axpo. Actuellement, seul le réacteur numéro 2 de la centrale de Beznau est en fonction. Le numéro 1 est à l'arrêt depuis mars 2015.

(ats)

Ton opinion