Restauration: La carafe à 5.50 francs vient de la fontaine

Publié

RestaurationLa carafe à 5.50 francs vient de la fontaine

Facturer plein pot de l'eau municipale: cette pratique d'un restaurant gastronomique bernois rouvre le débat sur la gratuité de la carafe.

par
Vincent Donzé
Dans une région très touristique, le restaurant Alpenblick de Wilderswil (BE) facture 5.50 francs la carafe d'eau remplie à la fontaine.

Dans une région très touristique, le restaurant Alpenblick de Wilderswil (BE) facture 5.50 francs la carafe d'eau remplie à la fontaine.

Fotolia

Dans une région très touristique, le restaurant Alpenblick de Wilderswil (BE) facture 5.50 francs la carafe d'eau remplie à la fontaine.

Le cuisinier qui détient 16 points au Gault-Millau et une étoile au Michelin s'est expliqué dans «20 Minuten»: ce n'est pas l'eau qui est facturée, mais le service.

Richard Stöckli précise aussi que «l'eau des fontaines est plus goûteuse que celle du robinet», et que son geste s'inscrit dans une tradition villageoise.   La pratique du restaurant Augenblick relance le débat sur la gratuité de l'eau ouverte. Ce printemps, le Grand Conseil genevois n'avait pas voulu contraindre les établissements à servir de l'eau gratuitement, comme le demandait le député socialiste Romain de Sainte Marie, pour tout client qui commandait une autre consommation, mets ou boisson.

Aujourd'hui, les restaurateurs disposent d'une totale liberté dans leur pratique, à condition que le tarif figure sur la carte.

Mais les avis sont partagés, entre ceux qui estiment qu'on ne peut pas faire payer un produit obtenu gratuitement, et ceux pour qui la manutention, le service et le lavage d'un verre ou d'une carafe à son prix, surtout si le consommateur a consommé un menu sans l'accompagner d'une boisson.

Ton opinion