Braqueuse: «La casa de papel»: Esther Acebo pose nue
Actualisé

Braqueuse«La casa de papel»: Esther Acebo pose nue

Celle qui joue Stockholm dans la série de Netflix n'a pas froid aux yeux. Elle a dévoilé sur Instagram un nouveau cliché d'elle dans le plus simple appareil.

par
LeMatin.ch
1 / 25
Esther Acebo continue d'alimenter son compte Instagram avec de jolis clichés d'elle au naturel. «Personne. Humaine. Apprendre», commente-t-elle le 16 juin 2020.

Esther Acebo continue d'alimenter son compte Instagram avec de jolis clichés d'elle au naturel. «Personne. Humaine. Apprendre», commente-t-elle le 16 juin 2020.

Instagram Esther Acebo
Esther Acebo, qui joue Stockholm dans «La casa de papel», nous avait tapé dans l'oeil le 2 mai en publiant cette photo. «Photosynthèse d'intérieur», a-t-elle commenté, confinée en Espagne.

Esther Acebo, qui joue Stockholm dans «La casa de papel», nous avait tapé dans l'oeil le 2 mai en publiant cette photo. «Photosynthèse d'intérieur», a-t-elle commenté, confinée en Espagne.

Instagram Esther Acebo
À voir son compte Instagram, l'actrice aime bien les nus artistiques.

À voir son compte Instagram, l'actrice aime bien les nus artistiques.

Instagram Esther Acebo

Dans «La casa de papel», il y a les brunes Lisbonne, Nairobi et surtout Tokyo. En face, il y a Stockholm. Qu'il ne faudrait surtout pas oublier. L'actrice Esther Acebo s'est rappelée à notre bon souvenir, samedi, en publiant sur Instagram une photo artistique sur laquelle elle apparaît entièrement nue.

A voir son compte, la comédienne de 37 ans donne régulièrement de ses nouvelles à ses plus de cinq millions d'abonnés en s'affichant plus volontiers dans le plus simple appareil que dans une combinaison rouge.

D'otage à braqueuse

Petit récapitulatif: dans la série Netflix, elle incarne Mónica Gaztambide. Tombée sous le charme de Denver lors du braquage de la Fabrique de la monnaie, elle passe d'otage à braqueuse en quelques épisodes. Dans la saison 3, elle rejoint officiellement l'équipe du Professeur sous l'appellation Stockholm. Un nom qui nous évoque désormais autre chose que les hivers froids et la carrure de Dolph Lundgren.

L. F.

Votre opinion