Publié

Etats-UnisLa chambre renouvelle les sanctions contre l'Iran

La majorité républicaine les a prolongées de dix ans et voté d'autres sanctions contre la Syrie.

Illustration: la Chambre des représentants, à Washington DC.

Illustration: la Chambre des représentants, à Washington DC.

AFP

Les députés américains de la chambre des représentants ont adopté mardi un projet de loi renouvelant pour dix ans les sanctions visant l'Iran. Ils se sont également prononcés en faveur de nouvelles sanctions à l'égard du régime syrien.

La chambre, à majorité républicaine, a accepté par 419 voix contre une le renouvellement des sanctions contre Téhéran contenues dans l'«Iran Sanctions Act» (ISA), qui expire le 31 décembre. Pour entrer en vigueur, le projet de loi doit encore être ratifié par le Sénat, une étape susceptible d'être plus ardue, et signé par le président sortant Barack Obama.

La Maison-Blanche a prévenu le congrès à plusieurs reprises qu'elle s'opposerait au vote de nouvelles sanctions si elles venaient interférer avec l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015.

Mesure adoptée en 1996

L'Iran Sanction Act a été adopté une première fois en 1996, pour dissuader Téhéran de poursuivre un programme nucléaire militaire.

La majorité des députés américains estiment le maintien de la loi nécessaire afin, disent-ils, de permettre aux futurs gouvernements de rétablir rapidement des sanctions en cas d'infraction iranienne.

Un second projet de loi adopté mardi par la chambre prévoit des sanctions contre Damas et ses soutiens, notamment la Russie et l'Iran, pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!