Publié

CyclismeLa championne du monde gagne à Coire, Suissesses en vue

L’Italienne Elisa Balsamo a remporté la 3e étape du Tour de Suisse féminin, courue entre Vaduz et Coire, sur plus de 120 km. L’Américaine Kristen Faulkner a conservé son maillot jaune.

par
Robin Carrel

La championne du monde l’a emporté au bout d’une difficile rampe de 1,5 kilomètre, avec des passages à 8%. La cycliste de Coni (24 ans) a devancé à la photo-finish la Française Evita Muzic et de deux longueurs l'Allemande Liane Lippert. Quinzième dans les Grisons dans le même temps que Balsamo, Faulkner a gardé la tête du général. L’Alaskaine de 29 ans devance toujours Lucinda Brand (PB) de 0'04 et Georgia Williams (NZ) de 0'14.

Ce n'est pas commun dans les pelotons professionnels de voir le maillot jaune en personne devoir prendre la course en mains à plus de 60 km de l'arrivée... C'est tout de même ce qu'a fait la leader Faulkner, quand un groupe de quatre femmes a pris la poudre d'escampette dans la descente, après avoir franchi le sommet de Gais, dans le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Le coup a été rattrapé, malgré la présence des costaudes Lucinda Brand et Jolanda Neff (7e de l’étape, désormais 5e du général) à l'avant.

L'équipe de Suisse, avec les trois médaillées des Jeux de Tokyo en VTT (Neff, Sina Frei et Linda Indergand) et la toute fraîche championne de Suisse de la spécialité (Alessandra Keller), a pesé sur la course tout au long de la journée. C'est finalement la vice-championne olympique en 2021 qui est passée au plus proche de l'exploit.

Le petite Zurichoise (1m51) s'est extirpée du peloton au sein d'un groupe de cinq, puis de trois, et le coup n'est pas passé loin. Pas mal, pour sa première course sur route en 2022 (et sa troisième en quatre ans...). Frei a été la plus active dans la dernière montée, mais son gros effort n’a pas été suffisant pour éviter le retour du peloton, qui a avalé les dernières fuyardes dans les quatre derniers kilomètres.

Comme chez les hommes, mais heureusement dans une moindre mesure, la boucle helvétique a été impactée par le Covid. Deux équipes, celle d'Andy Schleck et la formation Ceratizit-WNT, ont quitté l'épreuve à la suite d'un test positif dans chaque équipe. La Challensoise Léna Mettraux ne pourra ainsi pas aller au bout de sa boucle nationale. L'Allemande Lisa Brennauer, 9e du classement général, a elle aussi dû mettre la flèche.

Votre opinion