Publié

BasketballLa chasse à James Harden est ouverte

La superstar des Houston Rockets souhaiterait quitter le Texas. Il se pourrait bien que l’on tienne le feuilleton de l’intersaison.

par
Jérémy Santallo
James Harden veut changer d’air au plus vite.

James Harden veut changer d’air au plus vite.

AFP

Finalement, avec plusieurs mois de recul, on se dit que le départ de Houston pour Clint Capela s’apparente à une bénédiction. Transféré en février passé avant la «trade deadline» par ses ex-dirigeants, qui voulaient jouer sans vrai pivot – on a bien vu ce que cela a donné en playoff face aux Lakers… –, le Meyrinois de 26 ans a atterri à Atlanta. Dans l’échange, les Rockets ont mis la main sur Robert Covington. Pour quelques mois seulement…

Alors bien sûr, les Hawks possédaient la saison passée l’un des pires bilans de la grande ligue (20 victoires – 47 défaites) et l’avenir, à très très court terme, ne s’annonce pas beaucoup plus fructueux en termes de succès pour Clint Capela et ses nouveaux coéquipiers. Mais lorsque l’on voit le bazar qui entoure son ancienne franchise de Houston, on n’est pas loin de penser que le Genevois à changer de tenue au meilleur moment.

51,5 millions par an!

En l’espace d’un mois, Houston a d’abord perdu son entraîneur Mike d’Antoni, en poste depuis 2016 et qui n’a pas souhaité renouveler son contrat. Puis, quatre semaines plus tard, c’est Daryl Morey, l’un des meilleurs – si ce n’est le meilleur – manager général de la décennie, qui a décidé de mettre les voiles après treize saisons de bons et loyaux services. Il restera l’homme qui a fait venir James Harden, à l’été 2012.

Les départs de ces deux cerveaux de l’attaque à outrance, qui ont tout fait pour entourer au mieux leur star ces dernières années, marquent la fin d’une ère et cela, James Harden l’a très bien compris. Depuis lundi, «ESPN» et «The Athletic» s’accordent pour dire que le meilleur marqueur du dernier championnat veut partir. Il aurait même refusé un salaire encore jamais vu en NBA: 51,5 millions de dollars par an!

Pour aller où? Si Philadelphie est une destination qui a émergé, la piste Brooklyn semble être la plus crédible. Parce que les Nets possèdent des jeunes talents à mêmes de contenter les Rockets dans un échange. Surtout, ils offriraient à James Harden la possibilité de décrocher enfin un titre NBA, en retrouvant son ex-coéquipier du Thunder Kevin Durant et Mike d’Antoni, son ex-coach et futur assistant de Steve Nash…

Le feuilleton ne fait toutefois que commencer. Houston a tout intérêt à prendre son temps pour faire monter les enchères avec les franchises intéressées et ainsi tirer la meilleure contrepartie possible dans l’échange de sa superstar. Mais entre l’arrivée de Chris Paul à Phoenix et celles de Holiday et Bogdanovic à Milwaukee – le coup de pression d’Antetokounmpo a déjà marché –, le marché, ouvert depuis lundi 18 heures, est parti fort!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé