07.08.2013 à 23:04

Maladies tropicalesLa chasse est ouverte contre le moustique-tigre

Le moustique-tigre, qui peut transmettre des maladies tropicales dangereuses, est en progression. La Confédération a désormais ouvert la chasse à cet insecte au nord des Alpes.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

AFP

L'Institut des maladies tropicales de Bâle a été chargé de conduire le projet-pilote, a indiqué mercredi le chercheur Pie Müller, confirmant une information de la radio alémanique SRF. «Dans les faits, c'est comme si les Tropiques s'étaient rapprochés».

Il existe des rapports selon lesquels le moustique-tigre a été observé en Allemagne et en France le long du Rhône. Il n'est donc pas exclu que l'insecte soit aussi présent ailleurs en Suisse qu'au Tessin, où il a été signalé pour la première fois en 2003.

Originaire d'Asie, le moustique peut transmettre des maladies comme la dengue. Il voyage vers la Suisse par exemple à bord de plantes exotiques, dans l'habitacle de voitures ou via le commerce de pneus d'occasion.

Près de 250 pièges ont été installés le long des autoroutes. Ces pièges installés par l'Institut bâlois doivent attirer les femelles afin qu'elles y déposent leurs oeufs. Les pièges pourraient aussi être placés dans les aéroports ou des gares, a précisé Pie Müller. Les premiers ont été récoltés et sont en cours d'analyse au Tessin par le «Gruppo di Lavoro Zanzare», le groupe de travail moustique.

Surveillance nationale

Le but est de déterminer où l'insecte se propage afin de le combattre rapidement. Selon les résultats du projet-pilote, un programme national de surveillance pourrait être créé, explique Pie Müller, qui souligne qu'il ne faut pas céder à la panique mais que le danger est à prendre au sérieux.

En Italie, 200 personnes avaient été infectées en 2007 par la redoutable maladie du chikungunya dans la région de Ravenne. Un homme infecté revenu d'un voyage en Inde avait été piqué par un moustique-tigre, qui avait ensuite propagé la maladie.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!