Finances: La Chaux-de-Fonds: déficit 2019 nettement plus petit que prévu
Actualisé

FinancesLa Chaux-de-Fonds: déficit 2019 nettement plus petit que prévu

La Tchaux a enregistré un déficit de 3,3 millions de francs en 2019, alors que le budget prévoyait un résultat négatif de 6,8 millions.

Bonne surprise pour les comptes de la Chaux-de-Fonds en 2019.

Bonne surprise pour les comptes de la Chaux-de-Fonds en 2019.

iStock

La Chaux-de-Fonds (NE) a enregistré un déficit de 3,3 millions de francs en 2019, alors que le budget prévoyait un résultat négatif de 6,8 millions. La réévaluation de la participation dans le fournisseur d'eau et d'électricité Viteos a permis d'améliorer l'exercice.

«Le Conseil communal se réjouit de ce résultat meilleur que prévu, mais n'est pas rassuré pour autant», a-t-il indiqué mercredi lors de la publication des comptes. «La Ville a toujours un excédent de charges structurelles d'environ 10 millions de francs, qui ne se règle pas», a-t-il ajouté.

En effet, sans le résultat extraordinaire lié à la réévaluation de la participation de Viteos, le déficit aurait été de 9,4 millions de francs. En 2018, La Chaux-de-Fonds avait enregistré une perte de 2,1 millions et un déficit économique de 11,6 millions.

La Chaux-de-Fonds milite dès lors pour une compensation des surcharges géotopographiques, soit de reconnaître les charges liées au climat. Treize millions sont en jeu sans parler des impôts des pendulaires, des «montants importants» qui doivent lui revenir, a précisé la Ville.

Recettes fiscales: léger recul

En comparaison annuelle, les charges de personnel ont légèrement reculé en 2019. Elles se sont élevées à 113,7 millions de francs, contre 114,6 millions en 2018.

Malgré une hausse des recettes des personnes physiques et une augmentation de l'impôt des frontaliers, les revenus fiscaux ont été en légère baisse l'an dernier. Ils sont passés de 112,3 millions de francs en 2018, à 111,6 millions en 2019. Les recettes fiscales ont été affectées par une baisse des personnes morales, due notamment à une taxation inférieure aux acomptes versés pour un des principaux contribuables.

Les investissements budgétés n'ont pas tous été réalisés en 2019. Le niveau des investissements s'est élevé à 17,1 millions de francs, alors qu'ils étaient budgétés à 23,4 millions.

(ats)

Votre opinion