Trump à Davos: La cheffe de la JS suisse traitée de «grosse vache»
Actualisé

Trump à DavosLa cheffe de la JS suisse traitée de «grosse vache»

C'est la guerre entre les jeunes UDC et la Jeunesse socialiste. Les premiers ont injurié violemment Tamara Funiciello au sujet de la venue de Donald Trump au WEF.

par
Christine Talos

La venue de Donald Trump attise les tensions dans les partis, surtout dans les fractions jeunes. Mercredi, la cheffe de la Jeunesse socialiste, Tamara Funiciello, connue pour ses provocations politiques, avait averti : «Nous n'allons pas rester sans rien faire en regardant un crétin raciste et orangé, fanfaronner chez nous», avait-elle écrit sur les réseaux sociaux, annonçant ainsi des manifestations contre le président américain. Ce jeudi, la jeune femme se fait violemment insulter par ses détracteurs UDC, relève le Blick.

En effet, les coprésidents des jeunes UDC bernois, Niels Fiechter et Adrian Spahr, écrivent dans un communiqué des mots très durs à son encontre: «Nous avons hésité à écrire: "nous n'allons pas nous contenter de regarder comment une grosse vache arrogante et stupide tente de piétiner cette valeur fondamentale de notre beau pays qu'est la neutralité"», critiquent-ils.

Avant de radoucir le ton et de préciser que les jeunes UDC ne diront jamais cela. «Nous avons de la décence et du respect envers nos institutions démocratiques, contrairement à Tamara Funiciello». Selon eux, la cheffe de la JS socialiste se montre même raciste puisqu'elle évoque la couleur de peau du président américain. Celle-ci n'a pas voulu commenter les propos de ses adversaires, se contentant de dire qu'elle faisait de la politique.

Votre opinion