La Chine, premier marché de VW, n'est pas touché
Publié

La Chine, premier marché de VW, n'est pas touché

Le constructeur allemand, installé depuis les années 1980 dans le pays, est le leader des constructeurs étrangers sur ce marché, avec 3,67 millions de véhicules vendus l'an dernier.

1 / 150
Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)

Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)

AFP
Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)

Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)

Keystone
Jusqu'à présent, les fabricants d'automobiles ne devaient faire tester leurs véhicules qu'en conditions de laboratoire. Les résultats ne reflétaient alors que peu leurs véritables émissions. A partir du 1er septembre, des réglementations strictes entreront en vigueur en Europe et en Suisse. (Dimanche 13 août 2017)

Jusqu'à présent, les fabricants d'automobiles ne devaient faire tester leurs véhicules qu'en conditions de laboratoire. Les résultats ne reflétaient alors que peu leurs véritables émissions. A partir du 1er septembre, des réglementations strictes entreront en vigueur en Europe et en Suisse. (Dimanche 13 août 2017)

Keystone

Le scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen ne concerne pas les véhicules fabriqués en Chine. Le constructeur allemand y dispose de deux coentreprises et l'empire du Milieu représente son premier marché.

«Shanghai VW déclare solennellement que, au vu des ventes et de la production de Shanghai VW, cette affaire ne concerne aucun des produits fabriqués et vendus par Shanghai VW», a déclaré vendredi le groupe sur son microblog.

Volkswagen, le leader des constructeurs étrangers

Shanghai VW est la coentreprise de Volkswagen avec le constructeur chinois SAIC, le plus important du pays, basé à Shanghai. FAW-Volkswagen, l'autre coentreprise établie avec le groupe chinois FAW, troisième du pays et basé au Jilin, a publié un communiqué identique concernant à la fois ses productions de modèles Volkswagen et celles d'Audi.

Le constructeur allemand, numéro un mondial, est dans la tourmente depuis la révélation cette semaine qu'il avait équipé quelque 11 millions de véhicules dans le monde d'un logiciel destiné à tromper les contrôles antipollution. Les véhicules diesel ne constituent qu'une faible part du marché chinois, le plus important mondialement.

Volkswagen, installé depuis les années 1980 en Chine, est le leader des constructeurs étrangers sur ce marché, avec 3,67 millions de véhicules vendus l'an dernier, devant General Motors (3,54 millions), selon les chiffres de ces constructeurs. Aucun porte-parole de Volkswagen Chine n'était disponible dans l'immédiat vendredi.

(ats)

Votre opinion