14.01.2020 à 14:56

La circulation différenciée entre en vigueur

Genève

Les automobilistes genevois doivent désormais acquérir des macarons de différentes couleurs, classant les véhicules selon leurs émissions polluantes.

Les 80'000 macarons Stick'AIR produits ont déjà été écoulés.

Les 80'000 macarons Stick'AIR produits ont déjà été écoulés.

Keystone

Lors d'épisodes de smog, Genève pourra en principe interdire aux véhicules les plus polluants de rouler au centre-ville. Le règlement instaurant cette circulation différenciée entre en vigueur mercredi.

Des macarons de différentes couleurs, que l'on peut acquérir dans plus de 80 lieux de vente de la région et auprès de l'office cantonal des véhicules, classent les véhicules selon leurs émissions polluantes. En principe, seules les voitures anciennes seraient concernées par une interdiction de circuler lors de pics de pollution.

La section genevoise du TCS a fait recours contre cette mesure anti-smog auprès de la Chambre constitutionnelle de Genève. Sur sa page Facebook, l'association indique avoir obtenu l'effet suspensif sur les amendes qui pourraient être infligées aux conducteurs en infraction en attendant que l'affaire soit jugée.

Application en douceur

Mardi, le département du territoire a annoncé que les autorités feront de toute façon preuve de clémence ces prochaines semaines. Il n'y aura aucune verbalisation jusqu'au 31 mars, «afin de permettre aux usagers de la route d'adopter ce changement en douceur». Selon le TCS, la justice devrait se prononcer avant cette date.

Le département du territoire s'est par ailleurs réjoui que son message sur la circulation alternée ait visiblement bien passé auprès de la population. Les 80'000 macarons Stick'AIR produits ont été écoulés et une nouvelle impression des autocollants a été lancée «pour répondre à la demande».

Chacun pourra être averti la veille en cas d'instauration de la circulation différenciée lors d'épisodes de pollution de l'air. Il sera possible de recevoir un courrier électronique en s'inscrivant au blog Air-Genève ou une notification sur son portable en téléchargeant l'application Air2G2.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!