Publié

FraudeLa City veut redorer l'image du Libor

Les régulateurs britanniques sont sur le point de réformer de fond en comble le taux d'intérêt interbancaire Libor, objet d'un des plus grands scandales financiers. Les doutes persistent.

par
Dino Auciello
Martin Wheatley a présenté son rapport pour réformer le taux interbancaire Libor.

Martin Wheatley a présenté son rapport pour réformer le taux interbancaire Libor.

AFP

L'été a été tempétueux, et la City cherche maintenant à se décrasser de la boue. Trois mois après l’affaire retentissante de la manipulation du Libor par une dizaine de grandes banques (voir encadré), l’Autorité financière britannique (FSA) a annoncé les profondes réformes de cet indice qui calcule les taux d’emprunts entre les institutions financières. Les régulateurs ont présenté les nouvelles conditions du Libor dans un rapport approuvé par le gouvernement britannique.

Votre opinion