14.02.2020 à 16:58

BoxeLa clé du succès de Tyson Fury: les cunnilingus!

À une semaine de son combat contre Deontay Wilder, Tyson Fury a révélé une pratique d'entraînement pour le moins inorthodoxe.

Tyson Fury n'en est pas à son coup d'essai en conférence de presse.

Tyson Fury n'en est pas à son coup d'essai en conférence de presse.

AFP

Le boxeur anglais Tyson Fury, qui prépare son combat revanche contre l'Américain Deontay Wilder - il aura lieu le samedi 22 février prochain au MGM Grand Garden Arena de Las Vegas -, n'a pas son pareil pour se signaler en conférence de presse.

Récemment, il a déclaré qu'il se masturbait sept fois par jour en période de préparation. Jeudi soir, il est allé plus loin encore. À un journaliste qui lui demandait s'il avait effectué une préparation spéciale pour renforcer son menton - il était allé deux fois au tapis lors de leur premier combat, qui s'était achevé par un match nul controversé le 1er décembre 2018 à Los Angeles -, il a littéralement scotché son auditoire.

«Oui, a-t-il répondu. J'ai confiance en (la faculté de résistance de) mon menton, mais j'ai multiplié les cunnilungus (ndlr: en anglais dans le texte: «pussy-licking») pour renforcer ma mâchoire supérieure. Alors oui, grâce à cela, on peut dire que j'ai solidifié ma mâchoire supérieure.»

Est-ce que cette forme d'entraînement plutôt inorthodoxe suffira à Fury pour battre Wilder le 22 février? Il est permis d'en douter...

Sport-Center

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!