Coronavirus: La Colombie prolonge son confinement
Publié

CoronavirusLa Colombie prolonge son confinement

Suite à une flambée de décès des suites du coronavirus, le gouvernement colombien a décidé de confiner la population jusqu’à la fin du mois d’août.

Le gouvernement a toutefois assuré que la pandémie allait prendre bientôt «une tendance décroissante».

Le gouvernement a toutefois assuré que la pandémie allait prendre bientôt «une tendance décroissante».

Keystone

Le président colombien Ivan Duque a annoncé mardi la prolongation «jusqu’au 30 août» du confinement face à la progression de la pandémie de Covid-19, qui a franchi la barre des 9000 morts. «Les semaines à venir s’annoncent difficiles», a-t-il indiqué.

Hausse des décès

«Durant les quatre prochaines semaines, nous devons tous continuer à faire un grand effort pour nous protéger», a souligné le président dans son allocution quotidienne. Le prolongement du confinement, en vigueur depuis le 25 mars, devait être levé le 1er août.

Le Ministère de la santé a enregistré mardi 297 décès supplémentaires en 24 heures, soit un total de 9’074 morts depuis la détection du premier cas de Covid-19 le 6 mars. Il a en outre fait état d’un record de 10’284 nouvelles contaminations en une journée, à 267’385 cas confirmés.

Grands rassemblements interdits

La Colombie, qui compte 50 millions d’habitants, est le cinquième pays d'Amérique latine pour le nombre de décès et de cas, après le Brésil, le Mexique, le Pérou et le Chili. La capitale Bogota, qui compte huit millions d’habitants, est l’épicentre de la crise dans le pays, avec 34% des cas.

Le gouvernement a toutefois assuré que la pandémie allait prendre bientôt «une tendance décroissante». Jusque-là, les mesures de confinement restent en vigueur, avec des différences selon les municipalités en fonction du niveau de contagion. Mais les grands rassemblements restent interdits partout, a expliqué le président.

(ATS/NXP)

Votre opinion