Suisse: La concession étendue pour quatre maisons de jeu

Publié

SuisseLa concession étendue pour quatre maisons de jeu

Les casinos de Baden, Davos, Lucerne et Pfäffikon ont obtenu une extension de leur concession afin d'exploiter des jeux de casino en ligne.

Le casino de Lucerne fait partie des premiers à avoir décroché une extension de sa concession pour les jeux en ligne.

Le casino de Lucerne fait partie des premiers à avoir décroché une extension de sa concession pour les jeux en ligne.

Keystone

Le Conseil fédéral a étendu vendredi la concession des casinos de Baden, Davos, Lucerne et Pfäffikon au droit d'exploiter des jeux de casino en ligne. Ces établissements pourront s'y mettre dès que les jeux concernés auront été autorisés par la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ).

Les quatre casinos bénéficient de l'entrée en vigueur, au 1er janvier 2019, de la loi fédérale qui donne la possibilité aux 21 maisons de jeu suisses d'exploiter des jeux de casino en ligne. Pour ce faire, le Conseil fédéral doit toutefois leur octroyer une extension de leur concession. Les casinos de Baden, Davos, Lucerne et Pfäffikon sont les quatre premiers à avoir déposé une demande en ce sens.

Avant qu'une maison de jeu ne puisse mettre en ligne son offre, la CFMJ doit en outre l'avoir examinée et avoir autorisé chacun des jeux proposés. A partir du 1er juillet prochain, la législation permettra par ailleurs de restreindre l'accès aux offres de jeux d'argent en ligne non autorisées en Suisse.

Nouveaux jeux de hasard homologués

La Commission intercantonale des loteries et paris (Comlot) a homologué 60 nouveaux jeux de hasard en 2018. Elle a par ailleurs ouvert 78 dossiers pour infraction présumée à la loi sur les loteries et paris professionnels et accompagné 30 mesures de poursuite pénale.

Les jeux homologués sont exclusivement des billets physiques ou virtuels à prétirage et des loteries promotionnelles, précise la Comlot dans son rapport annuel publié vendredi. La Loterie Romande est à l'origine de 38 d'entre eux et Swisslos de 22.

Les bénéfices nets des sociétés de loterie se sont eux montés à quelque 588 millions. L'argent est versé aux cantons qui l'utilisent pour soutenir des projets d'utilité publique.

Se réjouissant du plébiscite populaire en faveur de la nouvelle loi sur les jeux d'argent le 10 juin 2018, la Comlot indique encore avoir alloué des ressources considérables à la préparation des activités d'homologation. Entrée en vigueur le 1er janvier 2019, la législation étend le champ de compétence de la Comlot.

(ats)

Ton opinion