Suisse: La Confédération en quête de toits pour les demandeurs d'asile
Publié

SuisseLa Confédération en quête de toits pour les demandeurs d'asile

Des centres fédéraux seront créés afin d'augmenter les places disponibles. Ils seront installés dans six régions définies au préalable.

Le centre de transit sur la commune d'Embrach

Le centre de transit sur la commune d'Embrach

Archives, Keystone

La quête d'emplacements à même d'accueillir des centres fédéraux pour héberger des demandeurs d'asile se poursuit. Pour l'instant, seuls quelques lieux ont été déterminés. Il manque encore un toit pour des milliers de personnes.

Le renforcement des capacités d'hébergement dans les centres fédéraux est le plus gros défi de la réforme censée accélérer les procédures d'asile. Les cinq centres d'enregistrement et de procédure actuels de la Confédération offrent 1400 places.

Avec le soutien des cantons et des communes pour trouver des hébergements temporaires, la capacité d'accueil totale a pu être portée de 2400 à 3100 places depuis le printemps, précise le Secrétariat d'Etat aux migrations. Mais il en faudra 5000 pour un scénario allant jusqu'à 30'000 demandes d'asile par an.

Les cantons romands accueilleront 1280 personnes

Jusqu'à présent, on ne connaît qu'une partie des localités choisies pour les nouveaux centres fédéraux, réparties en six régions. En Suisse romande, il s'agit de Chevrilles (FR), qui devrait offrir environ 300 places. Mais les cantons francophones devront héberger en tout 1280 personnes.

En Suisse orientale, 700 places seront réparties entre Altstätten (nouvelle construction, 390 places) et Kreuzlingen (transformation du centre actuel). La région de Zurich a prévu un centre pour 360 demandeurs sur l'aire Duttweiler, qui remplacera le centre Juch où sont testées les procédures accélérées depuis début 2014.

La commune d'Embrach en accueillera autant dans un centre de renvoi (transformation du centre cantonal de transit). La recherche d'un lieu pour offrir les dernières 150 places que devra accueillir la région zurichoise se poursuit.

Dans la région du nord-ouest, seul un centre de renvoi de 250 places est prévu à Flumenthal (SO), 590 places restent à trouver. Il n'y a pas non plus de solution définitive pour les régions de Berne (620 places) ni pour la Suisse centrale et méridionale (690 places).

(ats)

Votre opinion