Publié

Franc fortLa Confédération pourrait perdre des dizaines de millions

Pour 2015, la Confédération a planifié quelque 600 millions de francs de dépenses en euros (environ 1% du budget). Un bilan définitif ne pourra être dressé qu'à la fin de l'année. Et le dollar pourrait relativiser les pertes liées à l'euro.

Le franc fort pourrait faire perdre plusieurs dizaines de millions de francs à la Confédération. Celle-ci achète en effet ses devises un an avant un achat planifié en monnaie étrangère. Elle aurait pu économiser 60 à 90 millions en changeant des euros à leur cours actuel.

Un bilan définitif ne pourra être dressé qu'à la fin de l'année. Et le dollar pourrait relativiser les pertes liées à l'euro. La Confédération a en effet acheté la devise américaine à 90 centimes, alors qu'elle en vaut actuellement 92, a expliqué ce jeudi 5 janvier Philipp Rohr, porte-parole de l'Administration fédérale des finances, revenant sur une information de la radio alémanique SRF.

D'une manière générale, les effets des variations des taux de change devraient s'équilibrer à long terme, selon lui. Pour 2015, la Confédération a planifié quelque 600 millions de francs de dépenses en euros (environ 1% du budget).

Berne utilise des devises étrangères notamment pour s'acquitter de sa participation à des programmes européens de recherches, de ses achats d'armes ou de ses contributions à des organisations internationales. En achetant ces monnaies à l'avance, la Confédération entend mieux planifier ses dépenses.

Les différentes unités de l'administration annoncent à la Trésorerie fédérale jusqu'à l'été les acquisitions prévues pour l'année suivante. La Confédération passe ensuite un accord avec une banque et reçoit les devises au moment voulu pour l'achat, au cours fixé à l'avance. Si le franc se renforce, elle y perd. S'il s'affaiblit, elle y gagne.

(ats)

Ton opinion