Actualisé 17.06.2020 à 08:28

BerneLa Confédération travaille avec la Fondation de Bill Gates

Répondant à une question, Ignazio Cassis a précisé mardi que la Confédération ne donnait pas d'argent à la Fondation controversée durant l'épidémie mais que son département collaborait à des projets.

par
lematin.ch
Bille Gates et Ignazio Cassis. La Confédération ne donne pas d'argent et n'en donnnera pas à la Fondation de Bill et Melinda Gates. Par contre le DFAE admet collaborer avec certains de ses programmes.

Bille Gates et Ignazio Cassis. La Confédération ne donne pas d'argent et n'en donnnera pas à la Fondation de Bill et Melinda Gates. Par contre le DFAE admet collaborer avec certains de ses programmes.

keystone, AFP

Le rôle de la Fondation Bill et Melinda Gates dans la gestion mondiale de l'épidémie du coronavirus fait partie des théories du complot les plus répandues, particulièrement dans les milieux de droite et proche de Donald Trump. Selon ces allégations, le milliardaire fondateur de Microsoft serait même à l'origine de la pandémie, il aurait pour objectif de vouloir imposer au genre humain une forme de puce à injecter sous la peau ou encore de réduire le nombre d'habitants sur la planète.

De l'argent du contribuable suisse?

Cette théorie n'a pas échappé au conseiller national Roland Rino Büchel (UDC/SG), qui avait cru entendre dans les propos d'Ignazio Cassis, lors de la session spéciale du mois de mai, «que la Confédération paierait son écot à la fondation Bill et Melinda Gates.» Lundi, l'élu de l'UDC a multiplié les questions à l'adresse du conseiller fédéral. De l'argent du contribuable est-il dépensé pour la fondation Bill et Melinda Gates? Y a-t-il eu des versements directs ou indirects? Quelle est l'affectation de ces fonds? Y a-t-il un contrôle sur leur utilisation?

Pas un sou

La réponse d'Ignazio Cassis a été publiée mardi. Roland Rino Büchel avait dû mal entendre, du moins en partie: «Jusqu'à présent, le Gouvernement fédéral n'a fourni aucun soutien financier direct ou indirect à la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) et ne le fera pas à l'avenir», répond en préambule le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Mais une participation du DFAE

Ignazio Cassis explique que la fondation du milliardaire américain est à but non lucratif et n'a pas besoin de donateurs. Son rôle est de soutenir des initiatives mondiales pour lutter contre la pandémie de Covid 19 dans les pays en développement. Dans ce contexte, le conseiller fédéral admet toutefois que le DFAE travaille avec la fondation «pour financer et conseiller les organisations qui développent des médicaments, des diagnostics et des vaccins, et qui permettent notamment aux populations des pays en développement d'y accéder.»

Reste à savoir si cette réponse effacera complètement les soupçons dans l'esprit du conseiller national saint-gallois.

Eric Felley

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!