CES Las Vegas: La connectivité va envahir les voitures de demain
Publié

CES Las VegasLa connectivité va envahir les voitures de demain

Le Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas fait la part belle à l'avenir de la voiture. Qui sera au moins électrique et autonome.

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 11
Dernier industriel en date à annoncer une petite électrique pas chère, l'équipementier automobile français Valeo, qui a présenté lundi au salon de l'électronique grand public (CES) de Las Vegas un démonstrateur de petite voiture urbaine de 2 places 100% électrique, dotée de 100 kilomètres d'autonomie et d'une vitesse de pointe de 100 km/heure. (Samedi 13 janvier 2018)

Dernier industriel en date à annoncer une petite électrique pas chère, l'équipementier automobile français Valeo, qui a présenté lundi au salon de l'électronique grand public (CES) de Las Vegas un démonstrateur de petite voiture urbaine de 2 places 100% électrique, dotée de 100 kilomètres d'autonomie et d'une vitesse de pointe de 100 km/heure. (Samedi 13 janvier 2018)

AFP
Tablettes, brosse à dents avec réalité augmentée, jeux éducatifs: les gadgets pour enfants sont nombreux dans les allées du salon électronique de Las Vegas, malgré les inquiétudes sur les risques d'addiction à la technologie et aux écrans. (Vendredi 12 janvier 2018)

Tablettes, brosse à dents avec réalité augmentée, jeux éducatifs: les gadgets pour enfants sont nombreux dans les allées du salon électronique de Las Vegas, malgré les inquiétudes sur les risques d'addiction à la technologie et aux écrans. (Vendredi 12 janvier 2018)

AFP
Les constructeurs automobiles sont présents au CES pour présenter leurs projets de voitures autonomes et leur modèle d'intelligence artificielle. (Jeudi 11 janvier 218)

Les constructeurs automobiles sont présents au CES pour présenter leurs projets de voitures autonomes et leur modèle d'intelligence artificielle. (Jeudi 11 janvier 218)

Keystone

La grande messe du Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas accorde une place toujours plus importante à l'automobile. Le Convention Center dessine à grands traits quel sera l'avenir de la voiture, comme l'explique le Tages-Anzeiger qui s'est rendu sur place.

De nombreuses nouveautés ont été dévoilées à cette occasion, brûlant la politesse au traditionnel North American International Auto Show qui doit se tenir à Detroit dans une semaine.

Assistant vocal

Parmi les grandes tendances qui se dessinent figurent la connectivité, avec un service aussi simple que possible. Mercedes travaille sur une nouvelle interface d'utilisateur qui pourrait prendre place dans sa prochaine génération de Classe-A.

Le groupe de Stuttgart ne compte ni sur les écrans tactiles ou les processeurs graphiques puisqu'il mise sur la commande vocale. Il pourrait bien introduire un «Hey Mercedes» pour faire démarrer la voiture, reléguant les assistants vocaux comme Siri (Apple) ou Alexa (Amazon) au rang de simple faire-valoir.

Des rêves d'autonomie

Autre piste explorée: l'amélioration de la voiture autonome. Des dizaines de prototypes démontrent leurs capacités devant les portes du Convention Center à Las Vegas. Quant aux exposants, ils rivalisent sur la qualité de leurs capteurs, capables d'accomplir des manœuvres toujours plus complexes.

Ford a mis au point un service de livraison autonome de pizzas tandis que Mercedes-Benz teste avec une Classe-S de multiples situations de circulation tout autour de la planète avec son projet Intelligent World Drive.

Électrique ou pile à combustible

Les constructeurs prennent bien soin de ne venir qu'avec leur modèle électrique ou hybride au pire. Outre les modèles existants, comme le Niro de Kia, sont également présentés des véhicules équipés de pile à combustible, comme la deuxième génération de Nexo (pour Next Generation Fuell Cell Vehicle) de Hyundai.

Ce SUV affiche une autonomie de 600 kilomètres environ pour une puissance de 163 chevaux. Si tout se déroule bien, il pourrait apparaître sur les routes suisses cette année encore.

Toyota présente de son côté une e-palette tout électrique. Il s'agit d'un programme du constructeur nippon qui doit répondre de manière entièrement automatique et flexible aux différents besoins de la mobilité future. Des premiers essais sont prévus aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Votre opinion