Bien manger: La «consom’action» pour les nul-les

Publié

Bien mangerLa «consom’action» pour les nul-les

Vous rêvez d’agir en «consom’acteur-trice» pour manger local et de saison, tout en payant le juste prix aux familles paysannes? Suivez les conseils de l’Association romande Marché Paysan.

par
Réane Ahmad, Association romande Marché Paysan

Privilégier le local ou le durable, m’abonner à un panier de légumes ou me rendre au marché, aller à la ferme ou rejoindre une coopérative éthique…? Si ces questions se bousculent dans votre tête, cette rubrique s’adresse à vous. Forts de 25 ans d’expérience en vente directe, les 90 membres de l’Association romande Marché paysan vous guident volontiers dans vos premiers pas de «consom’acteur-trice»!

 

Vous prenez votre destin alimentaire en main, les producteurs-trices s’efforcent de vous offrir de nombreuses possibilités: marchés ou magasins à la ferme et en ville, vente en libre-service, autocueillette, paniers contractuels, etc. Vous trouverez votre bonheur sur la carte interactive de Marché Paysan, dans son Guide romand de la vente directe, ou grâce au filtre «Marché Paysan» sur l’app Mon producteur.

Autre avantage pour les «nul-les»: le dialogue avec les agriculteurs-trices sur les différents modes de production vous fera briller en société, sans oublier le plaisir d’échanger. Pratiques, les étiquettes de Marché Paysan «Notre production», «Régional» ou «Suisse» vous renseigneront sur la provenance des aliments, tandis que les prix saisonniers recommandés vous aiguilleront. Au final, chaque centime ira dans la poche de votre producteur-trice qui s’engage à la qualité, la transparence et l’équité en signant la charte Marché Paysan.

En partenariat avec La Semaine du Goût

Ton opinion

1 commentaire