Publié

EnergieLa consommation d’électricité a reculé en 2011

La consommation et la production d’électricité ont reculé l’année dernière dans la Confédération helvétique, notamment en raison du ralentissement conjoncturel et de conditions météorologiques plus clémentes

Le recul le plus important a été réalisé au dernier trimestre de l’année, soit pendant les mois d’automne et d’hiver.

Le recul le plus important a été réalisé au dernier trimestre de l’année, soit pendant les mois d’automne et d’hiver.

Keystone

C'est ce qu'a indiqué jeudi l’Office fédéral de l’Energie (Ofen). En 2011, la Suisse a enregistré une baisse de 2% à 58,6 milliards de kilowatts/heure (kwh) de sa consommation d’électricité.

Le recul le plus important a été réalisé au dernier trimestre de l’année, soit pendant les mois d’automne et d’hiver, avec une baisse de consommation de 3,5%, a précisé l’Ofen dans un communiqué.

Ce repli de la consommation énergétique a été expliqué par le "net refroidissement conjoncturel" qui s’est produit en Suisse au deuxième semestre et donc par la baisse d’activité des entreprises helvétiques. Les conditions météo clémentes ont également été mise en avant par les autorités, selon lesquelles 2011 a été l’année la plus chaude depuis le début des relevés en 1864.

Production diminuée

Côté production, les centrales électriques suisses ont également diminué leur production de 5,1% à 62,9 milliards de kwh. Alors que les centrales hydrauliques ont enregistré une baisse de 9,8% de leur production, les cinq centrales nucléaires de la Confédération l’ont accrue de 1,4%.

Fin septembre 2011, le Parlement a approuvé la sortie progressive du nucléaire, en réaction au très grave accident nucléaire survenu en mars à Fukushima au Japon. La Suisse a été le premier pays au monde à réagir à cette catastrophe, recommandant de ne pas remplacer ses cinq réacteurs en fonctionnement à l’issue de leur période d’exploitation, soit d’ici à 2034.

Selon les recommandations émises par Berne, le réacteur de Beznau I devra être découplé du réseau en 2019, ceux de Beznau II et Mühleberg en 2022, celui de Gösgen en 2029 et celui de Leibstadt en 2034.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!