Actualisé

HiroshimaLa copie d'un document de l'Enola Gay vendue 50'000 dollars

Une copie du journal de bord de l'avion qui a largué la bombe atomique sur Hiroshima a été vendue aux enchères pour 50'000 dollars.

La copie d'un journal de bord de l'avion a été vendue 50'000 dollars.

La copie d'un journal de bord de l'avion a été vendue 50'000 dollars.

Keystone

La copie d'un journal de bord du co-pilote de l'«Enola Gay», l'avion américain qui a largué la bombe atomique sur Hiroshima en 1945, a été adjugée 50'000 dollars lors d'une vente aux enchères à New York mercredi 29 avril . L'original avait été vendu 391'000 dollars en 2002.

Robert Lewis, le co-pilote de la superforteresse B-29 «Enola Gay», avait réalisé cette copie en 1945 à la demande d'un journaliste du New York Times.

L'aviateur avait écrit l'original le 6 août 1945, en volant vers et d'Hiroshima et il y avait décrit la mission classée top secret. Il l'avait intitulé «Lettre pour maman et papa», étant donné qu'il lui était interdit de révéler la teneur de sa mission, selon la maison d'enchères Bonhams.

«Mon Dieu, qu'avons-nous fait?»

«Je suis persuadé que tout l'équipage a senti que cette expérience a représenté davantage que ce que n'importe quel humain aurait imaginé», écrivait Robert Lewis. «Ça m'a l'air impossible à comprendre. Combien de Japonais avons-nous tués?», se demandait-il. «Mon Dieu, qu'avons-nous fait?».

Lors de la vente de mercredi, le plan d'attaque d'Hiroshima, dessiné par Lewis, a été vendu pour 37'500 dollars, a annoncé la maison Bonhams. Réalisée au crayon et à l'encre, l'esquisse représente l'«Enola Gay» s'approchant d'Hiroshima et effectuant un virage à 150 degrés au moment de larguer la bombe.

L'engin de 4,5 tonnes a fait directement quelque 140'000 morts, selon des estimations aujourd'hui admises, et des dizaines de milliers de blessés. Trois jours plus tard, le 9 août 1945, une deuxième bombe rasait Nagasaki, tuant quelque 70'000 personnes.

(ats)

Votre opinion