Handball: La Corée unifiée n'a pas fait le poids

Actualisé

HandballLa Corée unifiée n'a pas fait le poids

Battue par les Allemands en match d'ouverture des Championnats du monde 2019, cette formation reste l'une des attractions de la compétition.

Le Coréen Kang Jeongu dans le match d'ouverture des Mondiaux 2019 face à l'Allemagne.

Le Coréen Kang Jeongu dans le match d'ouverture des Mondiaux 2019 face à l'Allemagne.

AFP

Les championnats du monde 2019 de handball sont organisés conjointement par l'Allemagne et le Danemark. Les Danois ont parfaitement lancé leur compétition en s'imposant 39 à 16 face au Chili. Mais c'est le match d'ouverture qui a focalisé l'attention. A Berlin, les Allemands ont dominé la Corée (30-19). Pour la première fois, une équipe de Corée unifiée, avec quatre Nord-Coréens et seize Sud-Coréens, a été alignée à un Mondial de handball, sous les yeux du président du Comité international olympique (CIO), l'Allemand Thomas Bach, et du président allemand Frank-Walter Steinmeier. Le premier but de la rencontre a été inscrit par le Coréen Jung Su-young, et l'Allemagne a été accrochée pendant un quart d'heure (8-6, 15e) avant de s'échapper.

Disputer le premier match dans la capitale allemande n'est pas sans symbole avant le 30e anniversaire en novembre de la chute du mur qui coupait la ville en deux. «Avec la chute du Mur, c'est le chemin de la paix qui avait été choisi. Nous voulons montrer avec une équipe unie que, nous, les Coréens, pouvons suivre la même voie», affirme l'entraineur de l'équipe Cho Young-shin, un sud-coréen. Les 14.500 places pour ce premier match ont été vendues et des millions de téléspectateurs devraient suivre le match à la télévision.

Premiers contacts le 22 décembre

Les Coréens ont reçu une autorisation spéciale de la Fédération internationale de handball (IHF) pour aligner 20 joueurs, quatre de plus que leurs rivaux. Il est vrai que l'idée émane du président de l'IHF Hassan Moustafa, qui a invité une équipe coréenne unifiée après que la Corée du sud se soit qualifiée pour les Championnats du monde en terminant troisième de la coupe d'Asie.

Les joueurs de l'équipe se sont rencontrés pour la première fois juste avant Noël, à Berlin le 22 décembre. «Lors de notre première rencontre, nous étions un peu distants», a reconnu le capitaine de l'équipe Jung Su-young, mais son équipier nord-coréen Ri Song Jin a indiqué que les choses se sont dégelées lors d'une fête et «depuis c'est l'amitié qui nous unit». Au moins un joueur nord-coréen sera aligné lors de chacun des cinq matches de groupe. L'équipe est dans le groupe A avec, outre l'Allemagne, d'autres équipes de premier rang comme la France, championne en titre, la Russie et la Serbie.

(AFP)

Ton opinion