Football - La Coupe de Suisse cherche ses héros anonymes
Publié

FootballLa Coupe de Suisse cherche ses héros anonymes

Toujours espérées mais rarement créées, les surprises sont rares au stade des 32es de finale. Plusieurs clubs de ligues inférieures rêvent pourtant d’épingler un gros à leur palmarès. Qui écrira l’histoire? Suspense.

par
Nicolas Jacquier
Dans un cadre bucolique, les joueurs d’Echichens rêvent d’exploit, samedi contre Lausanne, pour un savoureux derby vaudois.  

Dans un cadre bucolique, les joueurs d’Echichens rêvent d’exploit, samedi contre Lausanne, pour un savoureux derby vaudois.

NJR

Qui dit Coupe pense forcément surprise. Ou quand le présumé grand se prend les pieds dans le piège tendu par le supposé petit. C’est tout le charme de la compétition.

En Suisse, cela arrive pourtant moins fréquemment qu’ailleurs. Si les sensations sont assez fréquentes en France ou en Allemagne (pays où des formations issues des divisions inférieures, réalisant des parcours dignes d’éloges, se hissent parfois jusque dans le dernier carré), elles sont beaucoup plus rares sur les pelouses helvétiques. A l’étranger, la présence d’éléments passés par des centres de formation et souvent revanchards après avoir été rejetés par des clubs de l’élite suffit parfois à rééquilibrer les forces au coup d’envoi. A cela peut également s’ajouter le manque d’implication des favoris, de nature à bousculer la hiérarchie établie.

A l’enseigne des 32es de finale, qu’en sera-t-il ce week-end en Suisse? Sur la ligne de départ, tous les sans grade rêvent de réaliser l’impossible exploit. Sauf que celui-ci est plus aisé à imaginer qu’à réaliser. En plongeant dans les statistiques depuis 2010, une main suffit pour évoquer les surprises de premiers tours moins piégeux qu’il n’y paraît.

Trois Super League éliminées depuis 2010

Il faut remonter à 2016 pour trouver trace de la dernière équipe de Super League sortie dès les 32es de finale, en l’occurrence le FC Thoune, éliminé à Kriens (2-1).

Quatre ans plus tôt, Servette avait chuté d’entrée à Cham, en mordant la poussière sur la pelouse zougoise (2-1). Bien mal emmanchée, la saison 2012-2013 des «grenat» s’était du reste terminée en Challenge League. Compagnon d’infortune du SFC, Lucerne n’avait pas passé non plus le cap du premier tour en étant sorti à Delémont (7-6 aux tab, 1-1 ap).

Trois équipes de Super League qui passent à la trappe en 10 ans, c’est peu. D’autres ont certes parfois tremblé, mais toujours fini par passer l’épaule. Cela avait été le cas du FC Sion, vainqueur à la raclette du FC Sursee en 2013 (3-1 ap), ou du FC Bâle, accroché la même année par son voisin d’Old Boys (1-0 ap). Voilà qui illustre aussi la différence avec le monde amateur.

Neuf clubs vaudois

Au moment où la Coupe de Suisse cherche ses nouveaux héros anonymes, cela n’empêchera nullement Echichens (contre Lausanne), Saint-Prex (Servette) et tous les autres de jouer crânement leurs chances dès ce vendredi soir. Et qui sait, sur un malentendu…

A noter qu’avec neuf (!) clubs sur la ligne de départ, le canton de Vaud est largement le mieux représenté du pays. Combien en restera-t-il dimanche soir?

Coupe de Suisse, 32es de finale

Vendredi

19.30 La Chaux-de-Fonds (1re) – Lugano (SL)

20.00 FC Paradiso (1re) – YF Juventus (PL)

20.15 Binningen (2e inter) – Schaffhouse (CL)

Samedi

16.00 Soleure (1re) – Zurich (SL), Baden (1re) – Bienne (PL), Winkeln (2e) – Concordia BS (2e inter)

17.00 Seuzach (2e inter) – Yverdon (CL), Stade Nyonnais (PL) - Wil (CL), Saint-Léonard (2e) – Porrentruy (2e), Escholzmatt-Marbach (3e) – Illiria (2e), Coffrane (2e inter) – Buochs (1re)

17.30: Echichens (2e inter) – Lausanne (SL), Grand-Saconnex (2e inter) – Chênois (1re)

18.00 Bubendorf (2e inter) – Sion (SL), Châtel-Saint-Denis (2e inter) – Thoune (CL), Littau (2e) – Young Boys (SL), Münsingen (1re) – Saint-Gall (SL), Lachen (2e inter) – Xamax (CL), Gambarogno (2e inter) – Étoile Carouge (PL), Hausen (4e) – Black Stars (PL), Unterstrass (2e inter) – Chiasso (PL)

19.00 Rapperswil-Jona (PL) – Stade-Lausanne-Ouchy (CL)

19.30 Vevey United (1re) – Kriens (CL)

20.00 SR Delémont (1re) – Winterthour (CL)

Dimanche

14.00 Widnau (2e) – Grasshopper (SL), Schönenwerd (2e) – Bâle (SL)

15.00 Amical Saint-Prex (2e inter) – Servette (SL), Genolier-Begnins (2e inter) – Bulle (1re)

15.30: Dardania LS (2e) – Rorschach (2e inter)

16.00 Cham (PL) – Lucerne (SL), Bosporus (2e) – Kickers Lucerne (2e inter)

17.00 Someo (4e) – Aarau (CL)

Votre opinion