Valais: «La course est dans dix jours, il reste beaucoup de temps»
Actualisé

Valais«La course est dans dix jours, il reste beaucoup de temps»

Le patron de la Patrouille des Glaciers explique au «Nouvelliste» qu'une annulation de l'épreuve mythique n'est absolument pas à l'ordre du jour.

par
LeMatin.ch
Une des éditions précédentes de la Patrouille des Glaciers.

Une des éditions précédentes de la Patrouille des Glaciers.

Keystone

Le temps estival de ces derniers jours, notamment en montagne, ne menace pourtant pas la tenue de la Patrouille des Glaciers (PdG) qui se déroulera du 17 au 21 avril prochain. C'est le commandant de la PdG, lui-même, qui l'annonce au «Nouvelliste». «J’étais sur le terrain samedi dans la journée. Toutes les équipes sont rentrées vers 16h et personne n'a mentionné de problème», a-t-il précisé au quotidien valaisan, samedi en fin de journée, ajoutant que «la préparation avance bien».

En milieu de semaine, «Le Matin» annonçait que la fonte des neiges spectaculaire menaçait l'épreuve sportive. Il était ainsi expliqué que les randonneurs ne pourraient pas s'entraîner après midi. Un spécialiste des avalanches, interrogé par le «Nouvelliste», se dit «surpris» par ces rumeurs: «La course est dans dix jours, il reste beaucoup de temps». Mettant en avant l'expérience des organisateurs de la course, l'homme affiche sa confiance quant à la tenue de la PdG 2018: «Honnêtement, je serai très étonné que la course soit annulée».

Votre opinion