11.03.2013 à 16:06

FootballLa Croatie critique Platini pour communication "inappropriée"

La Croatie a critiqué lundi Michel Platini pour sa communication "inappropriée" avec son Premier ministre, Zoran Milanovic, à qui le président de l'UEFA a demandé récemment d'agir contre le hooliganisme dans le football.

"Nous considérons que cette façon de s'adresser au Premier ministre croate, dans une lettre ouverte, est diplomatiquement inappropriée", lit-on dans une réponse adressée à M. Platini par les ministres croates de l'Intérieur et du Sport. "Nous sommes convaincus et nous nous attendons à ce que toutes les parties concernées fassent le nécessaire pour que le match entre les sélections croate et serbe se déroule sans incidents, pour qu'on évite à l'avenir que les institutions concernées croates soient interpellées sans raison", poursuit cette lettre. Michel Platini a mis fin février en garde la Croatie et la Serbie avant leur premier match de qualification au Mondial-2014 et a appelé les chefs de leurs gouvernements à lutter contre le hooliganisme. "Nous avons besoin de votre aide plus que jamais. L'avenir du football croate (serbe, selon la version de la lettre envoyée à Belgrade) en dépendra en grande partie", a écrit le présidenty de l'UEFA dans cette lettre adressée à M. Milanovic et à son homologue serbe, Ivica Dacic. Dans leur réponse à M. Platini, les ministres croates énumèrent toute une liste d'activités menées par le gouvernement croate pour lutter contre le hooliganisme. "La situation sécuritaire en Croatie n'est pas plus mauvaise ni plus préoccupante que dans le reste de l'Europe, qui est aussi confrontée à la discrimination raciale et des débordements qui terminent souvent dans la plus grande violence", soulignent-ils. Dans le cadre du groupe A, les équipes des deux pays voisins s'affronteront le 22 mars à Zagreb, pour la première fois depuis le conflit serbo-croate (1991-95), à l'époque de la décomposition de l'ex-Yougoslavie. Le match retour sera disputé le 6 septembre à Belgrade. La Fédération croate de football est convenue avec la fédération serbe de ne pas organiser de déplacement pour les supporteurs lors des deux rencontres, afin d'éviter des incidents entre les fans des sélections des deux ex-républiques yougoslaves. str-ljv/rus/eb

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!