23.03.2012 à 14:09

Accident de car de SierreLa délégation valaisanne a tissé des liens forts en Belgique

Lors des cérémonies en hommage aux victimes belges de l'accident de car de Sierre, les intervenants ont été chaleureusement remerciés. Cette reconnaissance les aidera à pouvoir tourner la page.

«C'était très important pour nous de se rendre à ces cérémonies. Nous tenions à rendre hommage aux victimes. Cela va aussi nous permettre de faire notre deuil», a confié vendredi Christian Varone (au premier plan sur la photo), commandant de la police cantonale valaisanne.

«C'était très important pour nous de se rendre à ces cérémonies. Nous tenions à rendre hommage aux victimes. Cela va aussi nous permettre de faire notre deuil», a confié vendredi Christian Varone (au premier plan sur la photo), commandant de la police cantonale valaisanne.

Keystone

La délégation valaisanne est de retour de Belgique où elle a participé aux émouvantes cérémonies en hommage aux victimes de l'accident de car de Sierre.

Elle rapporte de ces douloureux moments beaucoup de chaleur humaine et de reconnaissance. De quoi pouvoir tourner la page.

«C'était très important pour nous de se rendre à ces cérémonies. Nous tenions à rendre hommage aux victimes. Cela va aussi nous permettre de faire notre deuil», a confié vendredi Christian Varone, commandant de la police cantonale valaisanne.

L'accueil en Belgique de la délégation emmenée par Jacques Melly, président du gouvernement valaisan, a été exceptionnel. Le roi Albert II a salué personnellement les Valaisans et le premier ministre belge Elio Di Rupo, qui était venu à Sierre lors de la tragédie, a partagé avec eux un après-midi.

«C'était très prenant»

Et puis il y a eu, à Lommel comme à Louvain (B), «ces parents d'enfants, ces enseignantes et tous ces anonymes qui venaient vers nous lors des cérémonies, pour nous remercier. C'était très prenant».

Jeudi, les sauveteurs présents ont pu rencontrer les enfants encore hospitalisés à Louvain. Pendant ce temps, le reste de la délégation a parlé avec les parents dans la cafétéria de l'hôpital, en toute simplicité. Autant de moments forts, autant de liens tissés, au-delà des mots.

La délégation valaisanne retransmettra ces moments forts à tous les intervenants de ce funeste 13 mars. Et puis chacun cheminera, se ressourcera auprès de sa famille, de ses camarades, dans la nature, dans le sport, et finira par tourner la page. Le commandant Varone est très fier de ses hommes, «tous des gens de valeur».

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!