La Tour-de-Peilz (VD): La dépouille d’un plongeur retrouvée grâce à un robot sous-marin

Publié

La Tour-de-Peilz (VD)La dépouille d’un plongeur retrouvée grâce à un robot sous-marin

Alors qu’un trio avait entrepris samedi d’explorer l’épave de l’Hirondelle, immergée dans le Léman, un de ses membres n’était pas remonté à la surface. Son corps a été repêché mardi.

Le robot de la police de la navigation de Genève a permis de localiser la victime et de la remonter à la surface.

Le robot de la police de la navigation de Genève a permis de localiser la victime et de la remonter à la surface.

Police Genève

Depuis samedi, les recherches n’avaient pas permis de repérer le corps d’un plongeur, victime d’un accident dans le Léman. Avec deux équipiers, ce Suisse de 48 ans domicilié en Valais avait entrepris d’aller explorer l’épave de l’Hirondelle, immergée au large de La Tour-de-Peilz (VD). Mais il n’est jamais remonté à la surface

Les recherches immédiatement entreprises par les plongeurs de la Brigade du lac de la police cantonale vaudoise, avec l’appui des sauveteurs du Léman,  n’ont rien donné, quand bien même deux groupes sont descendus jusqu’à 85 m de profondeur pour tenter de localiser le malheureux.

Mardi, les opérations ont été relancées, avec l’appui de la police de la navigation de Genève, venue avec son robot de recherche subaquatique. La dépouille du plongeur a pu être localisée, à 104 m de profondeur, et ramenée à la surface au moyen du robot.

Le corps a été confié au Centre universitaire romand de médecine légale, qui sera chargé de déterminer les causes de l’accident.

Une enquête a été ouverte par le Ministère public et les investigations ont été confiées aux gendarmes de  la Brigade du lac.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

(comm/jfz)

Ton opinion