Formule 1: La dernière pour le Finlandais Valtteri Bottas

Publié

Formule 1La dernière pour le Finlandais Valtteri Bottas

Le pilote Mercedes a remporté dimanche le Grand Prix d'Abou Dhabi. Il a devancé le champion du monde Lewis Hamilton.

Valtteri Bottas, devant son coéquipier Lewis Hamilton.

Valtteri Bottas, devant son coéquipier Lewis Hamilton.

Keystone

Le rideau est tombé sur la saison 2017 de formule 1, une fois encore dominée par Mercedes. Valtteri Bottas a remporté le Grand Prix d'Abu Dhabi devant Lewis Hamilton, permettant aux Flèches d'argent de finir sur un doublé. Sebastian Vettel (Ferrari) a complété le podium.

Parti de la pole position et auteur du meilleur tour, Bottas n'a pas commis la moindre erreur. Il a été un peu mis sous pression à la mi-course, après le seul changement de pneus, quand Hamilton s'est rapproché à une demi-seconde de lui.

Mais le quadruple champion du monde anglais a ensuite bloqué ses roues lors d'un freinage. Cela a permis à son collègue de reprendre ses distances pour aller fêter le troisième succès de sa carrière. Il s'était imposé plus tôt cette année en Russie et en Autriche. Bottas finit le championnat au 3e rang derrière Hamilton et Vettel.

Victoire importante

«C'est une victoire vraiment importante pour moi après avoir connu un passage difficile après la pause estivale. Ce week-end a été parfait. Je ne pourrais pas être plus heureux que de finir la saison de cette manière», a commenté le Finlandais.

Mercedes a réalisé son quatrième doublé de la saison, mais le premier dans l'ordre Bottas - Hamilton. Le Britannique a marqué des points à chaque course cette année, égalant un record établi par Michael Schumacher en 2002.

Hamilton n'a pas offert la victoire à son coéquipier. «Grosses félicitations à Valtteri, il a fait un excellent job pour me garder derrière lui. C'était une belle course, j'ai tout donné, mais c'est difficile de doubler sur cette piste», a expliqué le champion du monde 2017.

Les Flèches d'argent ont largement dominé la concurrence sur le circuit de Yas Marina. Vettel a en effet fini à près d'une vingtaine de secondes du vainqueur sans jamais avoir donné l'impression de pouvoir menacer les deux premiers.

Titre mérité

«J'ai eu un meilleur rythme dans la deuxième partie de la course, mais ce n'était pas assez. Lewis mérite le titre cette année. Je déteste dire ça, mais il a été le meilleur», a déclaré l'Allemand, lui aussi quatre fois champion du monde.

Son coéquipier Kimi Raikkonen a pris la 4e place devant Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) et Nico Hülkenberg (Renault). Grâce à ce résultat l'Allemand, Renault a in extremis pris la 6e place au classement des constructeurs, quatre points devant Toro Rosso.

La dernière de Massa

Les Force India-Mercedes de Sergio Perez et Esteban Ocon suivent au 7e et 8e rang. Fernando Alonso a inscrit deux points pour sa dernière course avec la McLaren équipée du moteur Honda, qu'il a tant critiqué.

Felipe Massa (Williams-Mercedes) a conclu sa carrière en F1 en obtenant la 10e place lors de son 269e Grand Prix. Au championnat, il figure aussi au 10e rang, à égalité avec Hülkenberg.

Le Brésilien, âgé de 36 ans, a remporté 11 GP et a été vice-champion du monde en 2008. S'il ne courra plus en F1, il n'a pas exclu de se tester dans d'autres disciplines. Il n'y a pas eu d'embellie pour les Sauber-Ferrari, une fois encore hors des points. Pascal Wehrlein (14e) a encore fait mieux que Marcus Ericsson (17e), mais les deux pilotes risquent de perdre leur volant pour 2018. Sauber finit la saison au 10e et dernier rang des constructeurs, avec 5 points seulement, tous inscrits par Wehrlein (8e en Espagne, 10e en Azerbaïdjan).

(AFP)

Ton opinion