Actualisé

JO 2018La descente messieurs annulée à cause du vent

Un vent trop fort a poussé à annuler la descente messieurs de Pyeongchang. Elle est reportée au jeudi 15 février.

La piste Jeongseon pourra se reposer au moins jusqu'à mercredi. (Image - dimanche 11 février 2018)

La piste Jeongseon pourra se reposer au moins jusqu'à mercredi. (Image - dimanche 11 février 2018)

Keystone

La descente olympique messieurs a dû être annulée dimanche à cause du vent sur la piste de Jeongseon, a été reprogrammée jeudi 15 février (à 3h en Suisse) a annoncé la FIS. Le super-G masculin, initialement programmé le 15 février, a été déplacé au vendredi 16 février (à 3h en Suisse), le premier des trois jours de réserve pour le ski alpin.

Dès jeudi, le jury de l'épreuve avait annoncé que la descente était menacée dimanche par le vent. Samedi, la météo des Jeux avait prévu pour dimanche «un vent fort soufflant de 50 à 72 km/h».

Lors des Jeux de Vancouver en 2010, sur la piste de Whistler, la descente avait été reportée à plusieurs reprises à cause du mauvais temps. Lors des Jeux de Nagano en 1998, sur le site de Hakuba, le brouillard et la neige avaient obligé les organisateurs à repousser de jour en jour l'épreuve reine.

Beat Feuz a pu ainsi passer une journée d'anniversaire plus tranquille. Au lieu d'une médaille, le Bernois de désormais 32 ans a reçu un petit gâteau avec une bougie. Très philosophes et habitués à l'éventualité des annulations dans un sport en plein air, les meilleurs skieurs de la planète ont accueilli la nouvelle sans aigreur. Comme l'avait dit Kjetil Jansrud vendredi à l'issue du deuxième entraînement perturbé par le vent, le plus important pour une descente olympique c'est qu'elle soit régulière pour l'ensemble du plateau.

Combiné menacé

Le vent pourrait aussi poser des problèmes pour la tenue du combiné agendé mardi. L'entraînement en vue de la descente a ainsi déjà été annulé. Si le combiné ne pouvait pas se disputer mardi, cela poserait de sérieux problèmes à la FIS puisque les dames prendront leurs quartiers à Jeongseon le samedi 17 février pour le Super-G, première épreuve de vitesse féminine.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!